33 % de chaleur renouvelable en 2020

En 2016, la chaleur renouvelable et de récupération représente 20,4 % de la consommation de chaleur, en hausse de 3,5 % par rapport à 2015. Le CIBE, la FEDENE, le SER et UNICLIMA, avec la participation de l’ADEME, ont publié le premier « Panorama de la chaleur renouvelable et de récupération », un état des lieux d’une filière essentielle à l’atteinte des objectifs que la France s’est fixés en matière d’énergies renouvelables.

La production du parc de chaleur renouvelable et de récupération1 s’élève à 142 400 GWh. Elle n’atteint que 78 % de l’objectif 2020 entériné par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte. Avec le rythme constaté en 2016, la part de la chaleur renouvelable atteindrait à peine 25 % fin 2020.

Cette première publication annuelle mesure l’avancée des différentes filières dans la transition énergétique et montre le réel engagement des acteurs du secteur. Pour rattraper le retard pris et viser à répondre à l’objectif de la transition énergétique de porter à 38 % la part des énergies renouvelables dans le mix chauffage et refroidissement en 2030, il est indispensable de renforcer les mesures et soutiens existants en préservant les règles actuelles afin de poursuivre la dynamique de développement de toutes ces filières de production. Cela concerne en particulier les réseaux de chaleur et de froid qui doivent poursuivre leur développement et intégrer encore davantage les énergies renouvelables compte tenu de l’objectif, inscrit dans la Loi de Transition Energétique, de multiplier par cinq les quantités de chaleur et de froid renouvelables et de récupération d’ici 2030.

Télécharger le rapport…

Source : SER

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *