Le climat, une énergie positive pour le verre

CEKAL a organisé le 5 novembre sa conférence bisannuelle dans le cadre de BATIMAT sur une thématique au cœur de l’actualité, à la veille de la COP21 : « Le climat, une énergie positive pour le verre. L’opportunité de bâtir responsable ! ». L’organisme certificateur des vitrages a souhaité réunir tous les acteurs de la construction qui ont à cœur de suivre au plus près les évolutions techniques et environnementales du secteur pour mieux les anticiper.

CEKAL a convié quatre experts qui ont apporté leur éclairage et leurs témoignages croisés sur les opportunités et les nouvelles pratiques qu’induit déjà dans le bâtiment la transition énergétique. Voici, en résumé, les interventions de deux d’entre eux :

Durabilité et innovations : opération exemplaire de la conception à la mise en œuvre

Intervention de Franck Boutté, ingénieur-architecte, Franck Boutté Consultants

Concrètement, les vitrages permettent des performances optimisées en façade qui jouent déjà un rôle essentiel pour contribuer très largement à l’efficacité énergétique des bâtiments. Pour la création de façades bioclimatiques, le choix d’un vitrage doit ainsi s’appuyer sur la combinaison de la transmission lumineuse, du coefficient de déperdition thermique U et du facteur solaire, les mieux adaptés aux exigences du projet.

Le Campus universitaire de Bordeaux : une double peau vitrée bioclimatique
L’opération était destinée à requalifier 16 bâtiments universitaires existants, dont 8 bâtiments de type « lame » selon un principe de double-peau vitrée bioclimatique pour la Société de Réalisation immobilière et d’aménagement de l’Université de Bordeaux, avec des performances HQE et BBC Rénovation. Le verre a été utilisé comme une enveloppe performante mais aussi comme une mise en scène active de l’existant : en entourant les bâtiments déjà présents d’une double-peau en verre pour les isoler et les magnifier tout en pérennisant un « déjà-là » architectural de qualité. Le verre a été imaginé comme un système performant en toute saison. En hiver, la double-peau crée un coussin d’air chaud tout autour du bâtiment et isole les espaces intérieurs ; en été, la double-peau ouverte par des grilles mobiles crée un mouvement de thermosisphon et de ventilation naturelle tout autour du bâtiment qui rafraichit les espaces intérieurs. La double-peau peut aussi être utilisée comme support de design signalétique ou de projections événementielles à l’échelle du campus.

L’implication de la certification pour garantir la qualité et les performances thermiques des vitrages

Intervention de Jérôme Carrié, Secrétaire général, CEKAL

La certification CEKAL atteste des moyens mis en œuvre par un centre de production pour fabriquer des produits de qualité, assurer leur durabilité, qui est la pierre angulaire pour garantir leurs performances ; la maîtrise effective des consommations se devant de s’appuyer sur une durabilité élevée.
Le marquage CEKAL indique effectivement que les produits ont été fabriqués dans le respect du référentiel CEKAL, à savoir : obligatoirement une durabilité répondant aux exigences légales, en complément optionnel les performances d’isolation thermique, d’affaiblissement acoustique, de sécurité des personnes et des biens.
CEKAL met à la disposition des utilisateurs le Cahier des Charges Vitrages Isolants qui fournit les règles d’utilisation, les conditions à prendre en compte pour choisir les compositions adaptées aux caractéristiques des bâtiments… La base de données des produits verriers (verres à couches, verres imprimés…) sur www.cekal.com permet d’accéder aux caractéristiques énergétiques de l’ensemble des produits du marché. Mise à jour régulièrement pour suivre les évolutions, elle fournit des informations utiles pour la conception de bâtiments responsables et le respect des prescriptions des certifications d’ouvrages.

 

Dans le bâtiment, les vitrages, de par leur polyvalence (faibles déperditions, apports énergétiques, production d’énergie…), sont au cœur des solutions performantes de maîtrise des consommations, et CEKAL a plus que jamais pour mission d’accompagner le développement des vitrages en termes de qualité des produits et de garantie de performances thermiques, mais aussi de qualité d’information. L’objectif de cette conférence est ainsi d’accompagner les entreprises comme les prescripteurs dans une démarche incitative plutôt que contraignante, rappelant que l’économie verte implique aussi de formidables opportunités de développement pour le bâtiment, et tout particulièrement pour le verre, l’un des matériaux de base de toute conception architecturale.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *