L’étanchéité Triflex à Versailles…

Bassin-de-Latone-©Drive-Productions

Un peu d’histoire…

C’est Louis XIV qui a souhaité donner au bassin de Latone sa forme actuelle, pour créer au centre du jardin de Versailles une fontaine évoquant l’enfance d’Apollon, le dieu-soleil, qu’il s’était choisi pour emblème. Le bassin connaîtra d’ailleurs différentes modifications, avec notamment l’ajout de canalisations sous le bassin, l’installation des premiers jets d’eau inaugurés en 1666, ou encore l’intervention décidée par Mansart qui, de 1687 à 1689, va modifier la profondeur du bassin et hisser cette fontaine au sommet d’une pyramide décorée de marbre, à quatre niveaux.

Cet ouvrage vient de connaître une restauration complète, décidée dans le cadre de la vaste campagne de travaux entreprise par le château de Versailles et dirigés par Pierre André Lablaude, architecte en chef des Monuments Historiques.

La qualité et la complexité de l’ouvrage ont nécessité un grand travail de concertation et d’échanges poussés, avec notamment la conception d’échantillons d’intervention sur des points de détails pour décider du choix des systèmes d’étanchéité, de leur fiabilité et de leur excellent comportement dans le temps.

L’expertise de ses 30 années et le retour d’expériences de Triflex dans ce domaine a compté.

C’est ainsi que les systèmes Triflex ProTect et ProDétail ont été retenus pour leurs performances respectives et leur parfaite complémentarité.

Une restauration dans les règles de l’art…

C’est l’Entreprise Lanfry, qualifiée Monuments Historiques qui est intervenue avec, en sous-traitance, la société EMAT à Rouen spécialisée dans ce type de travaux, pour réaliser la restauration, décidée par la Maîtrise d’Ouvrage et la Maîtrise d’œuvre, qui s’est échelonnée de mars 2013 à avril 2015.

Après dépose de l’ancienne étanchéité, un maçonnage béton Monuments Historique (composé de chaux hydraulique blanchie et sable) a été réalisé.

Afin de renforcer la cohérence du support, l’entreprise Emat a opté pour un mortier époxy sur l’intégralité du fond du bassin. Les murs de berges ont été traités avec un mortier de réparation de type R4 par projection sur une armature métallique.

Pourquoi Triflex ProTect/ProDétail ?

Le Système Triflex ProTect/ProDétail se compose d’une couche de primaire pour garantir l’isolation et l’adhérence du support, d’une membrane d’étanchéité (Triflex ProTect), armée sur toute la surface d’un non-tissé polyester robuste (Triflex Voile de renfort) et, si nécessaire, d’une couche de finition résistante à l’usure (Triflex Cryl Finition 205).

Particulièrement adapté à l’étanchéité des bassins et fontaines pour sa haute résistance à l’hydrolyse et très apprécié en rénovation, le Système Triflex ProTect/ProDétail, s’est imposé par ses multi-performances :

  • une compatibilité et une très bonne adhérence avec les différents supports ; il peut également s’appliquer sur les anciens revêtements, sans nécessiter de dépose pour assurer un gain de temps et des coûts d’intervention réduits,
  • une élasticité très appréciée assurée lors de l’application, épousant parfaitement les diverses formes et détails, assurant également un pontage des fissures… l’un des points forts des résines synthétiques liquides ;
  • des temps réduits de mise en œuvre avec une résine d’étanchéité fonctionnelle seulement une heure après son application ;
  • une résistance aux sollicitations mécaniques et chimiques contenus dans l’air et l’eau de pluie.

Triflex Protect/ProDétail bénéficie d’un Agrément Technique Européen (ATE) avec marquage CE et d’un document Technique d’Application (DTA).

Pourquoi Triflex ProDétail ?

Affichant des performances identiques, le Système Triflex ProDétail, à base de résine de polyméthacrylate de méthyle (PMMA) armé sur toute la surface, a été utilisé pour l’étanchéité de certains détails de ce chantier : traitement des relevés du bassin, des traversées de la tuyauterie et des raccords entre les différents matériaux (plomb, inox, laiton…).

La conjugaison de ces deux systèmes a permis à l’entreprise EMAT d’assurer une restauration parfaite de l’étanchéité, avant la pose finale des cassons de marbre, afin que le bassin de Latone retrouve tout son éclat originel.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *