algoculturePendant deux mois, à partir du 7 décembre 2013, le Pavillon de l’Arsenal transforme ses espaces d’actualité en centre d’expérimentation avec le projet «Algocultures» conçu par les architectes de l’agence XTU et les ingénieurs d’AlgoSource Technologies.

Exposition et laboratoire dans le même temps, les architectes installent pour la première fois leur prototype de façade opérationnelle « d’algoculture » urbaine. Cette architecture à la croisée de la biologie et de la physique apprivoise la matière vivante «l’algue» et l’utilise comme un matériau novateur et producteur pour la métropole.

« Le pari de l’agence XTU et de ses partenaires (laboratoires, industriels et start-up) est de développer aujourd’hui des technologies très innovantes pour capter cet énorme potentiel et rendre nos villes plus durables : champs d’algues verticaux sur les façades de nos villes, bâtiments de 3ème génération producteurs de biomasse, valorisation des déchets urbains en chimie verte, routes en bitume algal, capteurs solaires biologiques,…»

Pendant toute la durée de l’exposition, les ingénieurs d’AlgoSource Technologies et les chercheurs du GEPEA (CNRS) mesureront sur le prototype les conditions de cultures (PH et températures) et analyseront les différents paramètres de la production d’algues.

Vue du prototype installé au pavillon de l’arsenal © xtU architects

Vue du prototype installé au pavillon de l’arsenal © xtU architects

Au regard de l’innovation et l’expérimentation de ce prototype, l’agence XTU dévoile également des propositions concrètes développées avec des acteurs de la construction et de l’aménagement que se soit à Paris, Nanterre, ou pour les futures façades de la centrale de valorisation des déchets ménagers de Nantes Métropole (opérée par Seché environnement), ainsi que les applications dans le domaine de la biochimie, des carburants écologiques et de l’alimentation dans une filière de production complète.

Cette exposition laboratoire tient tant de l’expérience que de la pédagogie. Pour permettre à chacun de découvrir ce process, le Pavillon de l’Arsenal organise autour de l’événement des rencontres avec les architectes mais aussi l’ensemble de l’équipe de production du projet « SymBIO2 ». Car XTU a rassemblé une équipe transversale, réunissant les compétences du bâ- timent (XTU architectes, R.F.R bureau d’étude structure, OASIIS bureau d’étude environnemental), de l’algoculture (AlgoSource Technologies), du génie des procédés (GEPEA / CNRS / Université de Nantes), de l’industrie (Le groupe Séché Environnement et sa filiale Speichim Processing). Le projet SymBIO2 explore et modélise un nouveau métabolisme urbain en circuit court intégrant les microalgues dans son cycle de vie.

www.pavillon-arsenal.com

« ALGOCULTURES »
7/12/2013 au 9/2/2013

21, boulevard Morland
75004 Paris