arf efficacite energetique

Jean-Jack Queyranne, Président de la Commission développement durable de l’ARF (Association des Régions de France), a signé le 4 décembre la Charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments publics et privés lancée à l’initiative du Plan Bâtiment durable.

Annoncé en 2011, le décret précisant les modalités de l’obligation de travaux d’amélioration énergétique des bâtiments tertiaire, découlant de la directive européenne Efficacité énergétique n’est toujours pas sorti. Cette charte doit permettre de générer un engagement volontaire des maîtres d’ouvrage, en charge d’importants volumes d’immobilier tertiaire avant que l’obligation réglementaire entre en vigueur.

« L’ARF est la première association de collectivités à avoir signé cette charte. C’est un témoignage des efforts considérables entrepris depuis plusieurs années par les Régions pour améliorer la performance énergétique de leur parc immobilier constitué en grande partie de lycées. Mais cette charte doit nous permettre d’amplifier ce mouvement en partageant notre expérience avec les autres signataires », déclare Jean-Jack Queyranne.

Pilotage intelligent des systèmes de chauffage en Région Centre, lycées éco-responsables où les gains énergétiques sont reversés en dotations aux établissements en Région Rhône-Alpes, couverture des toitures en panneaux photovoltaïques en Midi-Pyrénées: les Régions sont à l’initiative de très nombreuses actions innovantes en matière de performance énergétique des bâtiments dont elles ont la responsabilité. Pas pour anticiper une obligation de rénovation des bâtiments publics puisque les collectivités locales n’y seront pas soumises. Mais avant tout parce que cela génère des économies substantielles sur le coût de fonctionnement des établissements.

« Ces investissements sont fortement vertueux. Les Régions le démontrent au quotidien et peuvent inspirer les autres acteurs qui se sont déjà engagés », déclarait pour sa part Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment durable.