MaisonPACEstia

Avec une grande efficacité énergétique et le meilleur COP du marché (4,88 pour le modèle Estia 11 kW), la pompe à chaleur air-eau Estia de Toshiba est un système tout-en-un idéal qui propose chauffage, eau chaude sanitaire et rafraîchissement en été, aussi bien pour les constructions neuves que pour le marché de la rénovation.

La PAC Estia s’inscrit comme un système simple et économique à raccorder sur votre réseau d’eau existant. Elle offre de multiples combinaisons possibles : elle fonctionne avec tous types d’émetteurs, tels que les radiateurs basse ou moyenne température, les planchers chauffants ou encore les ventilo-convecteurs. Vous pouvez ainsi conserver votre installation ainsi que faire cohabiter Estia avec une chaudière déjà existante, au gaz ou au fuel, dont elle gérera le fonctionnement en cas de température extérieure extrêmement basse.

La technologie Inverter Toshiba à contrôle vectoriel apporte une très grande réactivité du système grâce à la prise en compte simultanée de l’ensemble des variables pour déterminer le besoin. La température souhaitée est atteinte rapidement, pour un confort optimal et durable. En l’associant aux compresseurs Twin-Rotary, Toshiba propose des solutions favorisant les économies, pour des performances et une durée de vie accrues.

Avec le meilleur coefficient de performance du marché, qui s’élève à 4,88 (Estia 11 kW), la PAC Estia consomme moins d’énergie pour plus de puissance. Elle permet ainsi de réduire jusqu’à 80 % la facture de chauffage.

Cas pratique : quelle installation… pour quelles économies ? 

L’une des premières installations d’une PAC Estia a eu lieu en 2009, dans le cadre de la rénovation d’une maison construite dans l’Ain. D’une surface de 150 m2, cette habitation bénéficie du modèle 14 kW, destiné au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. La PAC Estia s’est totalement substituée à une ancienne chaudière et a été reliée aux radiateurs existants en fonte et de type moyenne température. Cette installation a permis de réaliser une économie de 2 500 € par an (comparaison consommation de fioul par rapport à la consommation électrique supplémentaire, nécessaire pour le fonctionnement de la PAC) et apporte entière satisfaction au propriétaire : la rudesse de l’hiver 2012 n’a jamais dépassé son palier.