renovation

Ségolène Royal a présenté les cinq chantiers prioritaires qu’elle va relancer d’ici l’été, précisant que l’emploi est au coeur de son action, avec un objectif de 100 000 emplois créés en trois ans grâce aux travaux d’économies d’énergie et aux emplois nouveaux dans les filières de la croissance verte. La loi sur la transition énergétique arrivera en commission à l’Assemblée en juillet 2014. D’ici là, parce que souvent ce nouveau modèle énergétique existe déjà dans certains territoires, Ségolène Royal compte mettre en avant dans les régions, les départements et les agglomérations les préfigurations exemplaires. La ministre souhaite l’accélération des filières d’énergies renouvelables et l’accélération de la rénovation énergétique des bâtiments (logements, bâtiments publics, secteur tertiaire et industriel). « Il faut absolument atteindre l’objectif fixé de 500 000 logements éco-rénovés d’ici à 2017, je ferai très vite des propositions pour accélérer le plan de rénovation énergétique de l’habitat lancé en 2012. » Le volet transition écologique du programme d’investissements d’avenir – 2,3 milliards d’euros – va être mis en oeuvre et des projets de « Villes durables » et territoires à énergie positive vont être développés avec l’ANRU et la Caisse des Dépôts.