FRESH ARCHITECTURES pour 16 logements locatifs, bd de la Villette, Paris 10ème (75)

« Devant la localisation particulièrement visible du projet, nous avons voulu dès le départ unifier l’enveloppe du bâtiment avec un matériau unique intégrant la toiture et la 5ème façade » commente Julien Rousseau, architecte associé de Fresh Architectures. Dès le départ également, nous avons souhaité un matériau brillant qui reflète la carrefour et ses lumières. Le tout fait apparaître comme une alcôve scintillante et protectrice dans un environnemnet en mouvement perpétuel ».

Les contraintes environnementales exigent une isolation par l’extérieur. La tuile terre cuite s’est donc imposée pour la richesse de ses qualités. Elle n’est pas affectée notamment par les dépôts de pollution qui se nettoient naturellement avec la pluie. Le choix se porte sur une tuile plate vernissée, facetée, bizeautée, de couleur blanche. En réalité, 6 nuances de tuiles sont utilisées : 3 dégradés de blanc/gris clair sur le toit et la majorité des murs, et 3 dégradés de noir et lie de vin sur le mur d’angle, mélangeant de manière aléatoire des tuiles mates et des tuiles brillantes. Le résultat offre une façade-écrin.

« Ce fut un travail long et particulièrement minutieux réalisé par notre couvreur, spécialiste de la toiture à l’origine. Nous avons par exemple la rencontre de tuiles verticales sur un angle qui n’est pas droit, il a donc fallu faire du sur-mesure. Et les tuiles ont été renforcées une à une ». 

Com_Ilex_Aquaterra_20131227

DossierGrand Prix La tuileterrecuite architendance : 1er prix Catégorie maison individuelle >>