A l’origine, Villa Rohan est un immeuble de bureaux datant des années 80, situé en plein centre de Bordeaux, face à l’hôtel de ville et à proximité du quartier Mériadeck. L’Atelier Cambium Architectes doit réhabiliter en 22 logements ce bâtiment disposant de peu de surface au sol et dont la partie commerces du rez-de-chaussée est à conserver. L’ensemble, après rénovation, doit se fondre dans le style architectural contemporain Bordelais et faire transparaître la nouvelle fonction résidentielle de l’immeuble.

Une façade bicolore aux reliefs nuancés

Composée de deux peaux métalliques distinctes, le bardage est rythmé par une alternance de lames planes de teinte gris clair et de lames Pulsation finement plissées, revêtues d’un gris Mouse plus soutenu. Les logements, ainsi rénovés, tirent avantage d’une ouverture réelle sur la ville, de par les surfaces vitrées des quatre faces libres non mitoyennes de l’immeuble, tout en témoignant d’une façade intime, sobre et tendance par le biais des bâtis rectangulaires vêtus de bardages métalliques en nuances de gris.
A propos de Pulsation
Les lames micro nervurées Pulsation sont notamment destinées à la réalisation de bardage avec une disposition verticale des joints entre lames. L’emploi de ces systèmes nécessite au préalable un calepinage prenant en compte les dimensions des bâtiments, des baies et d’éventuels dispositifs de dilatation.
L’alignement parfait des ossatures secondaires est indispensable afin que le rendu visuel de la façade soit le plus rectiligne possible. En règle générale, comme sur ce chantier, les fixations de Pulsation ne sont pas visibles.
La mise en œuvre de la lame Pulsation peut s’effectuer directement sur une ossature porteuse, en peau extérieure de bardage rapporté ou sur une solution double peau intégrant l’isolant comme sur ce projet.

Maître d’ouvrage : AB Groupe
Maître d’œuvre : Atelier Cambium Architectes
Installateur : SMAC 33
Crédit photo : © Christophe Pit
Source : SNBVI – Syndicat National des Bardages et Vêtures Isolés

Une volumétrie revisitée

Pour donner sa dimension domestique nouvelle au bâtiment, ce dernier est entièrement dénudé de ses panneaux de béton pour n’en conserver que la structure. Le soubassement conserve son aspect minéral, tandis que 42 tonnes de charpente métallique viendront supporter le système double peau du R+2 au R+5, constitué de bardages métalliques plans et plissés.

Une réalisation en filière sèche pour une mise en œuvre rapide

L’un des premiers défis à relever par l’Atelier Cambium est de trouver une solution à coûts maîtrisés, respectueuse de la Règlementation Thermique de 2012 et affichant une performance d’affaiblissement acoustique de 42 dB, en adéquation avec le confort sonore imposé pour les futurs logements. Le second objectif porte sur la réalisation de ce chantier en filière sèche.
Deux contraintes parfaitement respectées grâce à la solution de bardage double peau IN232 Doublage – adaptée pour les besoins du projet – proposée par ArcelorMittal Construction France : un système composé de plateaux Hacierba® pour la peau intérieure, et de lames Pulsation en façade. Avec une épaisseur de complexe de 28 cm (+ 3,7 cm pour Pulsation) et un poids de 36 Kg/m², IN232 Doublage est une solution peu encombrante et légère, conforme aux prérequis thermo-acoustiques du chantier, avec un R A, tr de 42 dB et Up de 0,20 W/m2K.
Le choix de la filière sèche rend possible une mise en œuvre rapide, aucun temps de séchage n’étant nécessaire. Ici, le système constructif choisi a permis par ailleurs une optimisation des coûts grâce à la modularité de mise en œuvre. En effet, sur le chantier Villa Rohan, et contrairement aux us, les plateaux sont posés à la verticale, de nez de dalle à nez de dalle, (soient environ 2,8 m de portée), permettant d’accroître encore la rapidité de pose du complexe.