Fin janvier 2014, les ingénieurs du centre R&D européen de DEWALT, basé en Allemagne, ont visité des chantiers de l’agglomération lyonnaise pour récolter un maximum de retours utilisateurs sur sa nouvelle génération de scies alligator, produit phare de la marque, un an après son lancement (la scie alligator est la référence la plus vendue par la marque dans l’hexagone). Les équipes de DEWALT ont également voulu recevoir les impressions d’un fabricant partenaire lors de ces visites chantiers et ont donc convié un démonstrateur d’un des leaders mondiaux de la brique, Wienerberger, un habitué du produit et des attentes des  professionnels de la brique. En mettant en commun l’ensemble des acteurs du marché  – concepteur, utilisateurs, fabricant de matériau – DEWALT a donc optimisé cette démarche de retour d’expérience utilisateur.

La première étapes clés intervient en début de processus avec des visites de chantiers organisées par les chefs de produits de différents marchés afin d’appréhender au plus juste les besoins des utilisateurs qui seront compilés, analysés et diffusés auprès des équipes de R&D. Cette étape permet de répondre à des interrogations pendant la conception et de collecter des informations essentielles au cahier des charges de développement produit. Viennent ensuite des tests classiques de différents prototypes, puis la deuxième réelle grande étape impliquant les professionnels utilisateurs qui vient clore le processus de développement. Ce n’est qu’un an après la mise sur le marché que le développement d’un produit est considéré comme terminé, les équipes de R&D du groupe se déplacent donc régulièrement sur les chantiers pour recueillir et analyser les retours d’expérience des professionnels après plusieurs mois d’utilisation de l’outil en conditions réelles. C’est cette ultime étape qui marque la fin effective du développement produit. Ses conclusions permettent de prendre note de toutes remarques éventuelles mais également d’anticiper sur les futures évolutions du produit.