Bardages : solution pour garder des teintes stables et homogènes dans le temps

Pionnier dans le bardage lamellé-collé en Douglas, Cosylva confirme sa position de référence dans le secteur avec une nouvelle gamme qui répond à une demande croissante des architectes à la recherche de produits ayant une teinte stable et homogène dans le temps. 

6 à 8 ans pour profiter d’une finition parfaite

Pluie, soleil, ou encore givre sont certaines des conditions qui au fil du temps dépigmentent les bardages en bois. Traités à partir d’insecticides, fongicides, anti termites par imprégnation en autoclave, les premiers produits de protection à base de cuivre apportaient aux lames de lamellé collées une couleur verte. C’est en 2010 que COSYLVA lance le bardage autoclavé d’une couleur d’un ton plus chaud : le marron. Ainsi les bardages autoclavés, même soumis aux intempéries, prennent une teinte brun-miel qui laisse place au fil du temps à un ton gris-argenté. C’est donc au bout de 6 à 8 ans que le bardage prend enfin sa teinte homogène sur l’ensemble des façades du bâtiment et que les teintes originelles laissent ainsi place à des tons grisés. Mais certaines réalisations, de part leur conception, conduisent à un vieillissement non homogène des bois.

Divers exemples de vieillissement non homogène

Divers exemples de vieillissement non homogène

Comment pallier aux contraintes naturelles de l’usure du temps ?

Avec l’arrivée en 2014 de nouveaux produits de protection 100% organiques (sans traces de cuivre), qui sont incolores à la base mais qui peuvent être colorés à souhait, Cosylva lance le tout nouveau bardage lamellé collé douglas autoclavé-gris. Déjà un best-seller auprès des architectes partenaires de l’entreprise, cette nouvelle gamme se compose de lames traitées avec des insecticides, fongicides et anti-termites en autoclave ce qui permet d’obtenir une durabilité compatible avec la classe d’emploi 3B. La teinte grise du bardage se rapproche considérablement d’un bardage ayant déjà vécu le phénomène naturel du grisaillement, qui met tant de temps à se produire. Grâce à cette nouvelle gamme de bardage, Cosylva est un des premiers fabriquant de lamellé collé à pouvoir répondre à deux problématiquesfortes : pallier les contraintes des intempéries qui décolorent les bardages et apporter la sérénité aux utilisateurs de choisir des lames qui restent homogènes, même sur certaines parties protégées par d’autres éléments.

Comment favoriser un vieillissement homogène ?

Choisir des bardages avec saturateurs gris permet aujourd’hui de ne pas voir vieillir le bois. Sur un support en Douglas hors aubier, naturellement classe 3, sans ajout de biocides, les bardages Cosylva avec saturateurs de pré grissaillement permettent au bâtiment d’avoir une teinte uniforme et homogène sur l’ensemble de ses façades. Sans entretien particulier, ces bardages laisseront petit à petit place au gris naturel du bois. Les parties protégées des intempéries ne se distingueront plus, des parties les plus exposées.
Les différentes finitions sont disponibles sur l’ensemble des bardages proposés par l’entreprise. (bardages massifs, Clairvoy®, bardages lamellé-collé)

Les solutions Cosylva pour des façades homogènes et durables

Les solutions Cosylva pour des façades homogènes et durables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *