Eagle_left_printConçu pour toutes les applications techniques dans le bâtiment, quelque soit sa taille, la configuration de l’automate Eagle répond à tous les besoins. Il fonctionne en totale autonomie dans des installations simples, comme une petite école par exemple, ou dans des applications beaucoup plus complexes. 

Dans des projets de grande échelle, l’intégration de l’automate Eagle dans une architecture génère une économie en matériel de plus de 20 %. De plus, les coûts de maintenance sont également réduits, car les modules se remplacent facilement, sans logiciel particulier. Utiliser l’automate Eagle confère une efficacité plus grande dans la gestion des projets.

Enrichie et testée depuis des décennies, la bibliothèque des applications constitue une source importante d’efficacité et de fiabilité.

Eagle de CentraLine® offre un maximum de flexibilité grâce à ses entrées/sorties intégrées. Il permet également l’ajout de modules d’acquisition E/S déportés de type Panel-Bus (0 à 600 Entrées/Sorties physiques), jusqu’à 1 km de distance. Il intègre le protocole BACnet® en natif et est certifié BBC (BACnet®). Il comprend également le protocole de communication LonWorks®, offrant ainsi une intégration de Lon® et BACnet® MS/TP dans un même module.

Cette fonction est appréciable lorsqu’il faut intégrer localement des gestions de pompes, variateurs de fréquence, unités terminales et autres produits.

L’automate Eagle peut être connecté comme un produit TCP/IP de base, dans un standard Ethernet existant, sans câblage particulier.

Un serveur WEB intégré

L’automate comporte un serveur web intégré, ce qui offre à l’utilisateur un accès à distance depuis n’importe quel ordinateur en utilisant les navigateurs standard comme Internet Explorer ou Firefox. L’utilisateur peut modifier ses programmes horaires, les points de données, les paramètres de contrôle et toutes autres informations via le réseau TCP/IP et ce, sans logiciel supplémentaire, pour une réelle économie de budget et de maintenance.

La gestion des alarmes

Un mécanisme de gestion des alarmes fait partie intégrante de cet automate. Les alarmes sont diffusables par courrier électronique : un prestataire de service peut ainsi être alerté des problèmes du système et les analyser voire les réparer à distance.