Une éolienne domestique révolutionnaire

SONY DSC

Basée à Rotterdam, la société de recherche et de développement « The Archimedes » déclare avoir mis au point une toute nouvelle génération d’éoliennes à usage domestique. Par rapport à la génération actuelle d’éoliennes, ce modèle génèrera beaucoup plus d’énergie à partir du vent. En outre, cette éolienne urbaine baptisée Liam F1 ne produit presque aucune nuisance sonore en raison de sa conception.

L’éolienne Liam F1 génère une énergie moyenne de 1 500 kilowatts-heures à une vitesse de vent de 5 m/s, ce qui est proche de la moitié de la consommation d’énergie d’un foyer ordinaire. En combinaison avec des panneaux solaires installés sur le toit, un ménage peut satisfaire à la totalité de ses propres besoins énergétiques.

À l’heure actuelle, très peu d’éoliennes sont utilisées pour la production d’énergie au sein des foyers. L’une des raisons à cette situation est que le rendement de la génération actuelle d’éoliennes est très faible (25 % en moyenne) et que leurs pales sont trop bruyantes. Partant de ce constat, Marinus Mieremet, l’inventeur de l’éolienne Archimedes, a modifié la conception existante. En combinant la forme de la coquille du nautile avec les théorèmes d’Archimède ainsi que ses propres calculs, il a créé une nouvelle turbine qui oppose une résistance pratiquement nulle et dont la conception s’avère quasiment inaudible.

La forme hélicoïdale de l’éolienne Liam lui permet de s’orienter de manière automatique et optimale en fonction de la direction du vent, comme le ferait un drapeau, et offrira donc un rendement maximal. Selon M. Mieremet, son rendement atteint 80 % de la valeur théorique maximale. L’éolienne Liam a été testée plus de 50 fois, car ses concepteurs étaient incrédules face aux résultats obtenus.

thearchimedes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *