Viega_pp_SC_Contur

Peu de temps après la pose et le contrôle consécutif d’étanchéité, il arrive trop souvent qu’une installation, une adduction d’eau potable par exemple, présente des fuites. Cette situation peut arriver malgré l’utilisation systématique de raccords qui, selon les informations fournies par les fabricants, présentent un défaut délibéré d’étanchéité tant qu’ils ne sont pas sertis. Si le sinistre survient bien qu’un contrôle d’étanchéité ait été réalisé dans les règles de l’art, cela signifie que le recours à des raccords pourvus d’un défaut d’étanchéité délibéré n’a pas été systématique. C’est précisément ce genre de déboires que le dispositif breveté SC-Contur des raccords de Viega est appelé à juguler. 

Avec le dispositif Viega SC-Contur, le défaut d’étanchéité délibéré à l’état non serti est généré par une excavation située sur la nervure des raccords. Tant que le sertissage n’a pas été réalisé, cette excavation laisse passer le liquide témoin ou l’eau au-delà du joint. Par contre, dès lors que le sertissage a été effectué dans les règles, cette excavation SC-Contur se trouve colmatée de façon définitive. Cette fonction de sécurité est effective sur l’ensemble du segment contrôlé pour des pressions comprises entre 1 et 6,5 bar (étanchéité humide). En ce qui concerne les contrôles d’étanchéité secs, par exemple de gaz inertes, les raccords Viega couvrent même une amplitude de pression nettement plus large que celle habituellement requise. Chez Viega, la garantie de bon fonctionnement s’étend, pour l’ensemble du segment sous pression, de 22 mbar jusqu’à 3 bar.