Toiture et hiver

Quasiment généralisé sur les toits situés en altitude (chalets, hôtels, résidentiels collectifs, etc.), l’acier est connu et reconnu pour son exceptionnelle résistance aux températures hostiles. Ce que l’on sait moins, c’est que le bac acier n’est pas la seule alternative pour les toitures exposées à ce type d’environnement. Depuis 50 ans, Polytuil, une PME lyonnaise, rappelle qu’une couverture métallique peut être fonctionnelle et esthétique. La gamme de tuiles métalliques proposées par la marque en est un parfait exemple : tuile romane, méditerranéenne ou à onde douce, ardoise ou tuile plate, Polytuil s’est inspiré des grands classiques de nos toitures. En y ajoutant le meilleur de l’acier, la marque a su développer au fil des années une offre différente, répondant à des exigences techniques poussées ainsi qu’à des critères esthétiques. Les bâtiments d’altitude ou fortement exposés au gel, au vent et à la neige constituent un des marchés de prédilection de la société.

Performances incomparables

Comme beaucoup d’éléments extérieurs de la maison, le toit est fortement exposé aux variations climatiques. Le chaud, le froid, le vent, les intempéries peuvent dégrader l’esthétique et les performances du toit, parfois bien plus rapidement qu’on ne le croit. Avec au bout du compte, une perte d’étanchéité. L’erreur consiste à penser que, plus le matériau de toiture est lourd, plus il sera résistant. Hors, on constate par exemple que l’acier, léger par excellence, est un matériau plébiscité dans les régions cycloniques. Pourquoi ? Car les tuiles métalliques de Polytuil, à l’inverse des tuiles traditionnelles, sont fixées par les bords intérieurs et extérieurs de toutes parts (11 clous au m2) résistant ainsi à l’arrachement. La marque confirme que ses tuiles résistent à des vents allant jusqu’à 240 km/h. En comparaison, les tuiles du marché (terre cuite, béton…) limitent leur résistance au vent entre 150 et 180 km/h.

Question résistance au froid, la tuile métallique n’a rien à envier aux autres matériaux. Elle est même l’une des rares solutions sur le marché à résister au gel. Sur ce point, c’est la matière première même de la tuile qui joue en sa faveur. La ductilité (capacité à se déformer plastiquement) et la ténacité (capacité à absorber de l’énergie, à résister aux chocs) sont deux propriétés intrinsèques à l’acier qui confèrent une grande robustesse aux tuiles métalliques.

Autre argument de poids, la résistance des tuiles métalliques à la charge de neige. Comme on le sait, la neige est l’un des plus grands ennemis de la toiture en hiver. Son accumulation peut engendrer d’importants dégâts de type affaissement, ou pire, effondrement. La raison ? Les toitures sont conçues pour tolérer un certain poids, c’est ce qu’on appelle la reprise de charge. Du fait de son très faible poids et de sa grande résistance, la tuile métallique (qui pèse en moyenne 7 fois moins lourd qu’une tuile en terre cuite par exemple), peut supporter de très fortes charges de neige. C’est une des raisons pour laquelle les tuiles métalliques sont plébiscitées en climat de montagne.

Tuiles garanties 30 ans

En plus de disposer d’un avis technique du CSTB qui confirme notamment la possibilité de pose en altitude jusqu’à 1800 m, les tuiles métalliques de Polytuil sont garanties 30 ans par le fabricant. Cette différence est importante pour les propriétaires désireux de changer leur toiture avec des systèmes durables. En effet, compte tenu du coût de la rénovation d’une toiture, la durée de vie annoncée par les fabricants ne doit pas être laissée au hasard.

Style tuiles traditionnelles

« On a souvent reproché – à tort – à l’acier son côté gris/terne. Pourtant, Polytuil, propose une gamme de 7 profils de toiture. Tous différents, tous personnalisables, ils ont été développés dans un souci scrupuleux de conformité à l’esthétique des toitures traditionnelles.