Journées du patrimoine

Les 13 et 14 septembre, les Journées européennes du patrimoine fêtent un double anniversaire exceptionnel : la 30e édition de la manifestation et le centenaire de la loi fondatrice sur les monuments historiques du 31 décembre 1913.

Un siècle de protection de monuments historiques

La loi de 1913 a su poser les fondations d’un système particulièrement riche de dispositifs de protection du patrimoine monumental, urbain et paysager en France.

Ce cadre juridique et règlementaire a eu une importance décisive pour la sauvegarde, la conservation et la valorisation d’une grande partie des monuments et sites patrimoniaux qui jalonnent les régions françaises, en métropole comme en Outre-mer.

La loi de 1913 et ses adaptations successives ont ainsi permis de garantir la continuité des sites patrimoniaux et, par extension, du tissu culturel et touristique de chaque région. Cet héritage fondamental se reflète aujourd’hui dans le volontarisme des milliers de propriétaires, publics comme privés, qui chaque année ouvrent leurs portes à tous les publics.

Une grande fête du patrimoine

En trente éditions – la première a été lancée le dimanche 23 septembre 1984 – les Journées européennes du patrimoine se sont attachées à prolonger, dans un esprit citoyen et convivial, les attendus de la loi de 1913, devenus un volet essentiel de la politique culturelle.

Événement populaire aujourd’hui incontournable, la manifestation a ainsi grandement contribué à sensibiliser les visiteurs aux enjeux du patrimoine, conformément au principe originel qui visait à leur faire mieux comprendre les édifices au milieu desquels ils vivent.

A l’occasion de cette 30e édition, de nombreuses animations en hommage à ce siècle de passion patrimoniale seront organisées pour permettre à chacun de mesurer l’extraordinaire vitalité du patrimoine.

www.journeesdupatrimoine.culture.fr