Global Survey: Human-robot Teams Capturing New Sectors

Ayant conquis le secteur de la fabrication d’automobiles, les récents robots industriels sont sur le point d’envahir d’autres secteurs restés jusqu’à ce jour inexploités. Le nombre d’opportunités est énorme. Même dans les pays où l’utilisation de la robotique est à son niveau le plus élevé. Avec l’avènement de la maquette numérique (BIM), il n’est pas impossible de voir les robot assujettis à des tâches d’assemblage des pièces et structures des bâtiments.

L’automatisation robotisée est florissante. La moyenne des investissements technologiques robotiques dans le secteur automobile a augmentée de 22 pour cent par an dans le monde entre 2010 et 2013. Il existe une tendance parallèle évidente montrant un plus grand déploiement de robots industriels dans les entreprises éloignées des champs d’application conventionnels. « Il devient de plus en plus simple pour les utilisateurs de travailler avec des robots industriels », a déclaré Manfred Gundel, membre du conseil d’administration de l’IFR et PDG de KUKA Robotics. « Il est possible grâce à de nouvelles solutions telles que des interfaces, des unités de commande et des logiciels de permettre l’automatisation de tâches diverses même par des personnes sans aucune expérience en robotique. Ceci ouvre de nouvelles applications potentielles pour les sociétés de taille moyenne dans différents secteurs. »

Ce partenariat homme-machine jouera un rôle principal dans l’avancement des visions de production intelligente. Les robots simples d’utilisation ouvrent ici des opportunités d’automatisation dans différents secteurs. Aujourd’hui, l’industrie automobile japonaise détient par exemple un record de 1 520 robots industriels pour 10 000 employés alors que le nombre équivalent dans toutes les autres industries n’est que de 214 unités. Nous ne faisons qu’entrevoir le potentiel d’utilisation et d’insertion des robots dans la filière construction, où tout reste à faire. La maquette numérique prépare sans doute une partie des interfaces qui permettront de diriger des robots constructeurs ou assembleurs.