BRIQUE TERRE CUITEA peine un an après l’application de la RT2012, et dans un contexte national de baisse générale d’activité de la construction, l’étude menée par Bati Etudes pour la FFTB confirme que la brique terre cuite poursuit sa progression en parts de marchés :

En maison individuelle : la brique terre cuite passe de 36% de parts de marché en 2010 à plus de 40% en 2013 (40,2% exactement)

En logement collectif : la brique terre cuite passe de moins de 9% de parts de marché en 2010 (8,6%) à plus de 20% en 2013 (20,6%).

Au total, en 2013, un logement sur 3 est en brique terre cuite, alors qu’en 2010, il y en avait seulement 1 sur 4, soit une progression de 30%.

En volume, la brique accuse cependant le coup de la récession de logements construits en France : 1,720 million de tonnes de briques de mur utilisées en 2013 au lieu de 1,850 million de tonnes de briques de mur utilisées en 2012.

« Cette étude nous confirme que la brique terre cuite devient un acteur majeur de la construction, commente Hervé Pétard, responsable du développement brique au sein de la FFTB. Si les volumes diminuent mécaniquement du fait de la baisse de l’activité de construction, les parts de marché, elles, augmentent, et de manière particulièrement significative dans le collectif. Grâce notamment à ses performances thermiques , elle permet à l’ensemble des acteurs de répondre aux exigences croissantes en matière de construction ».