Un important programme de rénovation du Théâtre National de Chaillot est engagé dont les études de programmation ont été réalisées en 2010 et dont les travaux effectifs débuteront au mois de juillet 2014. Financé par le ministère de la Culture et de la Communication, il porte sur la restructuration de la salle Firmin Gémier, l’accessibilité intérieure de l’ensemble des salles du théâtre et l’accès décors.

Chaillot-1

Les différents chantiers se dérouleront de manière parallèle entre 2014 et 2016 avec une livraison attendue à l’automne de cette année. 

Ce programme constitue la première tranche d’un schéma directeur de rénovation du théâtre qui devrait se déployer au-delà de 2016 et qui vise à repenser l’ensemble des fonctionnalités du théâtre avec notamment l’ouverture d’un restaurant et d’une librairie permanents et la création d’une salle de répétition aux dimensions du plateau de la grande salle Vilar. Il s’articule et vient compléter le schéma pluriannuel de stratégie immobilière (SPSI). Si le schéma directeur prévoit, à terme, la restructuration de la salle Jean Vilar avec la possibilité de créer une salle de répétition aux dimensions du plateau sous les gradins, la première tranche opérationnelle apporte une réponse immédiate aux problématiques liées à la pénibilité des conditions de travail, l’accessibilité et la dimension patrimoniale du bâtiment.

Cette campagne de travaux revêt un caractère exceptionnel à plusieurs titres :

– Une intervention radicale au coeur même d’un bâtiment classé Monument Historique

– Un chantier souterrain impliquant de traverser les plafonds calcaire des anciennes carrières de Chaillot

– Un second chantier à ciel ouvert impliquant d’ouvrir une partie de l’esplanade du Trocadéro

La multiplicité des contraintes et enjeux – fonctionnels et techniques, historiques (respect de l’esprit architectural) et réglementaires (mise aux normes des accès publiques pour les deux salles principales), traduisent l’ambition de cette intervention programmé dans un des bâtiments emblématiques de la capitale.

Le bâtiment et ses abords étant classés, aucune intervention n’est prévue en modification de l’enveloppe ou des abords du bâtiment hormis la modification de la rampe d’accès décors côté sur l’avenue Wilson. En particulier, le travail d’aménagement de la salle Gémier est strictement contenu dans l’emprise existante, sans aucun débordement sur les surfaces de jardin attenantes.

Les interventions ponctuelles sur le monument historique sont conduites par Lionel Dubois, Architecte en chef des Monuments Historiques (ACMH). Extrêmement localisées, elles font l’objet d’une déclaration de travaux MH portant sur :

– la réfection des étanchéités et finitions supérieures des terrasses intermédiaires, emmarchements, parvis ;

– l’aménagement de l’accès Wilson, avec restauration des façades correspondantes ;

– les percements intérieurs dans des parties classées : liaison du futur hall Gémier avec le grand foyer.

Une boîte noire pour la salle Gémier 

La salle Gémier, construite en 1965, fera l’objet d’une rénovation complète sous forme de « boîte noire » avec un nouveau plafond technique. La création d’un silo technique d’une superficie de 1 600 m2, contigu à la nouvelle salle Gémier, permettra un fonctionnement indépendant et autonome avec des espaces de réserves adaptés aux équipements des différents services techniques.

Nouvel outil scénographique, en phase avec les programmations renouvelées du Théâtre national de Chaillot, cette nouvelle salle modulable, d’une capacité totale de 390 places, sera équipée d’une très ample arrière scène qui démultiplie les possibilités scéniques limitées de l’actuelle salle, réalisée à l’étroit en 1970 par Jean de Mailly et Jacques Le Marquet dans l’ancien fumoir, placé par Carlu sous les terrasses intermédiaires, côté Paris.

La salle Gémier est la seconde salle de spectacle du théâtre après la salle Jean Vilar, nommée en hommage à Firmin Gémier, fondateur du Théâtre National Populaire en 1920. Inaugurée en 1967, elle venait répondre au souhait exprimé successivement par Jean Vilar et George Wilson de bénéficier d’une « petite » salle dévolue à la création contemporaine. Elle a été réalisé en lieu et place du bar-fumoir du théâtre, vaste salle art-déco démolie en 1963.

Chaillot-2

Un bâtiment plus fonctionnel 

L’aménagement de l’accès décor de l’avenue du Président-Wilson, permettant de desservir les deux salles de spectacle, Jean Vilar et Firmin Gémier constitue une véritable révolution fonctionnelle pour le théâtre et réduira de façon significative la pénibilité liée aux contraintes structurelles du bâtiment.

La campagne de rénovation représente une intervention radicale sur les accès logistiques : un puits de 29 mètres est percé dans les lits de la carrière de Chaillot, pour placer un monte-décor qui redistribuera directement depuis l’avenue du Président Wilson, les plateaux de la salle Vilar et de la salle Gémier. De longs tunnels à décor seront percés à cet effet dans le sous-sol, seule zone d’extension possible pour ce monument, dans le contexte historique global et immuable du Palais de Chaillot.

La mise en place d’un ascenseur monte-charge dans la salle Vilar facilitera la circulation interne dans les bâtiments notamment entre les différents lieux de stockage de matériels et d’équipements scéniques, réduisant de fait la manutention et le port de charges lourdes.

Chaillot-3

Une nouvelle circulation 

Un percement sera réalisé de part et d’autre de la statue « La Musique », installant un lien direct entre l’escalier principal du théâtre et le hall Gémier.

Cet accès remanié dans l’axe des escaliers majeurs descendant au Trocadéro permet de supprimer l’actuel accès latéral à Gémier, pour rétablir la monumentalité du palier intermédiaire et reprendre le soubassement des peintures murales.

Campagne de rénovation – Théâtre national de Chaillot 2014-2016 – 5

De nouvelles circulations permettront également d’accéder depuis le hall Gémier aux portes ouvrant sur la partie basse de la nouvelle salle, accès situés au niveau de l’espace des 4 Colonnes.

Chaillot-4

Le programme de rénovation intègre les préconisations du diagnostic d’accès aux personnes à mobilité réduite (PMR) : les salles Gémier et Vilar seront accessibles aux PMR ; l’ensemble des espaces publics sera aménagé pour favoriser le déplacement et le repérage du public ; tous les types de handicaps sont pris en compte dans la réflexion et le programme d’adaptation des installations : moteur, sensoriel, psychique ou mental.

Dès lors, les personnes à mobilité réduite accèderont au théâtre en utilisant les espaces historiques, dont le parvis sera rendu accessible PMR par la construction de rampes symétriques projetées par Lionel Dubois, Architecte en Chef des Monuments Historiques. La composition de ces accès reprend les tracés originaux de Carlu pour traiter les murs d’échiffre de la façade Sud.

Redécouvrir Chaillot : un patrimoine exceptionnel 

Les travaux rendront possibles le retournement des accès via la place de Varsovie et l’ouverture au public de nouveaux lieux de circulation d’intérêt majeur sur le plan artistique (fresques murales de Bonnard et de Vuillard dans la galerie des Nabis, petits foyers aux quatre colonnes) valorisant de fait la dimension patrimoniale du bâtiment. Dans cette perspective, a été passé commande, en 2012, auprès de l’architecte en chef des monuments historique, d’une étude sur l’ensemble des décors des espaces publics en vue de leur restauration. Le rapport rendu en 2013 pose un diagnostic et fait état de la nécessité de procéder à court terme à des interventions d’urgence principalement sur les toiles peintes marouflées de Jaulmes et de Roussel.

Chaillot-5

La valorisation de la dimension patrimoniale, architecturale comme symbolique, du théâtre fait partie intégrante du projet culturel de l’établissement. De nombreuses actions ont permis au cours de l’année d’investir la beauté puissante du lieu au travers de propositions artistiques. En complicité avec les artistes, la richesse et la diversité des espaces du théâtre, qu’ils soient monumentaux (comme le Grand Foyer, le grand escalier…) ou plus confidentiels, ont été mis en valeur à travers le dispositif « Faites rêver Chaillot ».

Chaillot-6