131_Vatican30092014_DG_9784-logo_trademarkLe nouveau concept du système CVC de Carrier sa été présenté à un public international  spécialiste de la protection du patrimoine culturel, lors d’une manifestation dans les Musées du Vatican, à Rome, intitulée « La chapelle Sixtine 20 ans après – Nouveau souffle, nouvelle lumière ». 

Ce système a pour but de maintenir des conditions climatiques optimales pour la protection des peintures de la chapelle. Il fait appel à deux dispositifs de refroidissement par eau Carrier AquaForce® 30XWV et utilise un logiciel et des composants spécialement conçus, ainsi que des technologies brevetées permettant d’économiser l’énergie. Un système intelligent de commandes, relié à une application vidéo évoluée permet au système d’anticiper le nombre de visiteurs et de moduler ainsi le niveau de puissance de façon intuitive. Il offre deux fois plus de rendement et trois fois plus de capacité que l’ancien, qui avait été élaboré et installé par Carrier au début des années 1990.

« Aujourd’hui, notre objectif n’est pas la restauration, mais la conservation. C’est pourquoi nous avons opté pour Carrier, parce qu’un chef-d’œuvre comme la chapelle Sixtine devait bénéficier d’un chef-d’œuvre comparable de la technologie », explique Antonio Paolucci, directeur des Musées du Vatican.

L’équipe d’experts mondiaux composée d’ingénieurs AdvanTE3C a mis au point cette solution, en étroite collaboration avec les équipes techniques du Vatican et en faisant appel aux toute dernières technologies de modélisation et de simulation informatique. L’équipe d’ingénieurs a dû relever plusieurs défis pour répondre aux exigences particulières de la chapelle. Le système gère avec précaution le flux, l’humidité, la qualité et la température de l’air ; maintient un niveau sonore correspondant à celui d’une église ; est pratiquement invisible pour les visiteurs ; et utilise les bouches de soufflage existantes dans un site historique protégé. Il a également été conçu pour répondre aux besoins futurs.

Les Musées du Vatican ont pu garder la chapelle ouverte aux visiteurs tout au long de la procédure de démantèlement et d’installation, laquelle a eu lieu cet été pendant la haute saison, grâce à un système CVC temporaire.