Chaine de fabrication d’un module photovoltaïque

Chaine de fabrication d’un module photovoltaïque

Dans le cadre de l’appel d’offres national sur des installations photovoltaïques de grande puissance, SERGIES (société d’Économie Mixte de la Vienne) a déposé deux projets de centrales au sol sur le département de la Vienne, sur les communes de Mouterre-Sur-Blourde et Iteuil. 

SERGIES a choisi de concevoir ces centrales avec les PME régionales, que sont ARMORGREEN et JIT SOLAIRE.

De plus, en répondant à cet appel d’offres, la volonté de SERGIES est de soutenir la filière industrielle photovoltaïque qui se développe sur le département de la Vienne. Ce sont des panneaux photovoltaïques VMH ENERGIES, bientôt produits sur l’ancien site industriel de Châtel- lerault, NEW FABRIS, qui seront mis en place sur ces centrales nationales si les projets sont retenus dans le cadre de l’appel d’offres. En plus de ce matériel « made in Poitou Charentes », les sociétés SERGIES, S’TILE et VMH ENERGIES se sont rapprochées, afin de poursuivre et innover pour le développement de la filière industrielle du photovoltaïque sur le territoire. S’TILE, société de Recherche et Développement, située au pôle des éco-industries à Poitiers, développe des cellules photovoltaïques innovantes. Titulaire de plusieurs brevets novateurs pour la réalisation de cellules photovoltaïques frittées à bas coût, S’TILE travaille sur la mise au point et la faisabilité industrielle de ces prototypes.

SERGIES, fortement impliquée dans le développement du photovoltaïque, traduit la volonté des élus des 265 communes adhérentes au Syndicat ÉNERGIES VIENNE, de s’impliquer dans le développement durable. Depuis 2008, SERGIES, entreprise du groupe ÉNERGIES VIENNE a confié la réalisation de 160 000 m2 de toitures (soit 21 MWc) à des entreprises régionales. Elle est aujourd’hui, le premier producteur d’électricité d’origine photovoltaïque du département de la Vienne.

Ce rapprochement vise à développer une filière industrielle reprenant l’ensemble de la valeur ajoutée : de la poudre de silicium jusqu’à la réalisation des modules et la mise en place de ceux-ci sur la centrale photovoltaïque (voir schéma). Les projets déposés dans le cadre de cet appel d’offres et la réponse formulée par SERGIES en coopération avec les autres acteurs du département, permettraient un développement local particulièrement bénéfique à plusieurs égards. D’un point de vue environnemental, les panneaux seront produits à moins de 50 km du site sur lesquels ils seront implantés. Cela permet un impact carbone lié au transport des modules très faible. D’un point de vue industriel, une filière photovoltaïque pérenne, 100 % française et avec une rupture technologique, est en train de se monter. VMH souhaite aujourd’hui agrandir sa chaine de fabrication de modules pour augmenter sa capacité de production. Les projets de cet appel d’offres, qui assurent un débouché important, permettraient de poursuivre le développement de cette filière. Cette dynamique industrielle est soutenue par la Région Poitou-Charentes. Le site industriel emblématique de NEW FABRIS, sera le lieu où les futures chaines de fabrication de modules se situeront. D’un point de vue innovation, SERGIES, VMH et la société S’TILE coopèrent pour le développement d’une cellule photovoltaïque innovante, qui, à terme, sera intégrée aux panneaux VMH.

Par la réponse à cet appel d’offres, SERGIES a la volonté de développer les énergies renouvelables sur le département de la Vienne en favorisant l’émergence d’une filière photovoltaïque industrielle et régionale. Les résultats de l’appel d’Offres devraient être communiqués courant Janvier 2014.