La charpente de la nef de l’église Saint-Vincent-de-Paul est comme supendue

EGLISE ST VINCENT DE PAUL_vue rue

Le chantier de la nouvelle Eglise de la Paroisse Saint-Vincent-de- Paul à Rezé (44) est à marquer d’une pierre blanche. Le constructeur LCA – Les Charpentiers de l’Atlantique –Spécialiste de la construction bois, reconnu expert pour la mise en oeuvre de conceptions architecturales innovantes,  a été choisi par l’agence Magnum Architectes & Urbanistes en charge de cet exceptionnel et magnifique projet.

LCA est missionnée pour la réalisation de la charpente de la nef principale sans poteau de 53 m3, composée de portiques lamellés-collés suspendus par l’intermédiaire de 2 poutres treillis inclinées de 16m de portée par 12m de hauteur. Cette prouesse technique permettra aux paroissiens d’apercevoir l’autel de n’importe où ils se trouveront dans l’assemblée.

En amont de la fabrication, le bureau d’étude LCA a planché de nombreuses heures sur la modélisation 3D dynamique de cette charpente et sur la création des différents modules pré-fabriqués nécessaires. Une analyse de la résistance sismique du bâtiment a également été effectuée ainsi qu’une vérification de la rigidité du bâtiment et de la charpente assemblée.

Avec pour objectif de limiter l’impact environnemental de l’ouvrage, LCA utilise du bois certifié PEFC de provenance française – sapin et pin pour la charpente, mélèze pour le bardage.

Un concept architectural qui associe symbolique religieuse et lignes contemporaines 

Conception rationnelle, contextualisation maîtrisée, symbolique sensible… La nouvelle mouture de l’église Saint Vincent de Paul, incarne la rencontre réussie entre le diocèse, les paroissiens, mais également la maîtrise architecturale et la pérennité de l’ouvrage. Ce nouvel édifice se veut moderne tout en intégrant les symboles traditionnels de l’église.

EGLISE ST VINCENT DE PAUL_vue intérieure

Construction nouvelle, à l’intérieur baigné de clarté

Au coeur de l’église, deux bas-côtés encadrent et amorcent la montée de la nef. En son centre, l’élévation est incarnée grâce à une charpente en bois – propice à l’entrée en résonance des fidèles -. Assurant la maîtrise acoustique, un plafond en lattes de bois drape l’assemblée, en référence aux traditions de l’Eglise qui faisait appel aux savoir-faire de charpentiers navals pour fabriquer leurs voûtes, semblables à des coques de ba- teaux inversées.

A n’importe quel endroit de l’assemblée, l’autel est visible par tous, grâce à la conception de la charpente qui permet de s’affranchir de poteaux.

Harmonie entre édifice et espaces extérieurs

Non ostentatoire, l’approche sensible du projet est couplée à une démarche paysagère, un équilibre primordial entre espaces extérieurs et projet bâti. Ainsi, un arbre de haut jet rythme la surface du parvis, alors que deux patios végétalisés offrent d’agréables échappées visuelles, et de sérénité. Lumières natu- relles, utilisation de vitraux et travail sur la clarté viennent compléter une scénographie d’espace pensée entre modernité et respect du sacré.

Une couverture en zinc naturel recouvre l’ensemble des toits, tandis que différentes façades vont accueillir des pignons en béton préfabriqué imprimés. Y figureront des écrits de la Bible et de la vie de Saint-Vincent-de-Paul. 

Fiche du chantier

Maîtrise d’ouvrage : ASSOCIATION DIOCESAINE DE NANTES
Maîtres d’oeuvre : AGENCE MAGNUM ARCHITECTES & URBANISTES
Lot charpente bois : LCA – Les Charpentiers de l’Atlantique
Surface du site : 850 m2
Montant du chantier LCA : 159 727.16 € HT
Livraison chantier : Noël 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *