maison

Un nouveau décret refond et harmonise le régime applicable aux travaux effectués sur un immeuble adossé à un immeuble classé au titre des monuments historiques et celui applicable aux travaux effectués sur un immeuble situé dans le champ de visibilité d’un immeuble classé ou inscrit. Il introduit également un mécanisme de péremption des autorisations de travaux délivrées au titre du code du patrimoine, l’autorisation de travaux sur un immeuble classé est périmée si les travaux ne sont pas entrepris dans le délai de trois ans à compter de la notification. Il modifie l’instruction des procédures de création et de modification des périmètres de protection. Le décret prévoit l’articulation de ces modifications avec les dispositions du code de l’urbanisme qu’il modifie en conséquence. Il adapte, en outre, l’organisation administrative dans le domaine du patrimoine en conséquence de la réforme de l’administration territoriale de l’Etat.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000029690266&dateTexte=&oldAction=dernierJO&categorieLien=id