parc

Dans le cadre de son Partenariat Public Privé avec Bouygues Energies & Services, la Ville de Valenciennes a signé la Charte de l’Eclairage Durable de Noé Conservation pour la protection de la biodiversité. Illustration de cet engagement, la nouvelle mise en lumière du parc de la Rhônelle a été inaugurée. Suite à un diagnostic in situ, elle préserve la faune et la flore du site. 

Valenciennes, première ville à signer la Charte d’Eclairage Durable 

Jusqu’ici peu étudié et peu pris en compte, l’impact de la lumière nocturne sur la biodiversité fait aujourd’hui l’objet de travaux réalisés par Noé Conservation et Bouygues Energies & Services, aux côtés de la Ville de Valenciennes. Objectif : protéger le cycle biologique des insectes, oiseaux, amphibiens et mammifères en particulier. Valenciennes est la première ville en France à signer la Charte de l’Eclairage Durable, réalisée par Noé Conservation avec l’aide de Bouygues Energies & Services, son partenaire depuis 2011. Cette charte propose aux collectivités 10 bonnes pratiques concrètes et progressives pour les accompagner, aux côtés d’entreprises spécialisées en éclairage public comme Bouygues Energies & Services, depuis l’étape du diagnostic jusqu’à la valorisation de la démarche auprès des habitants.

A travers son Agenda 21, lancé en 1998, la Ville de Valenciennes avait par ailleurs entamé un travail en faveur de la protection de la biodiversité, via la réduction de produits phytosanitaires et la plantation d‘espèces régionales dans les espaces verts, ou encore la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage et le nettoyage des voiries.

Protection des écosystèmes : une première concrétisation au parc de la Rhônelle 

Dans le cadre de son Partenariat Public Privé signé en 2012 avec Bouygues Energies & Services pour l’éclairage public et la mise en lumière de la ville, Valenciennes a intégré la protection de la biodiversité au sein de ses espaces verts, parmi lesquels le square de la Dodenne et le parc de la Rhônelle.

Le parc de la Rhônelle est le premier à être mis en lumière avec un éclairage respectant la biodiversité environnante. Bouygues Energies & Services a réalisé un éclairage adapté en matière de temporalité, de gradation de la lumière, etc…, avec comme premier principe de n’éclairer qu’à la nuit réellement tombée.

Dans les zones définies comme « sensibles », les cheminements sont éclairés en permanence à 50% de leur puissance en couleur ambre et un système de détection de présence permet d’éclairer à 100% au passage des riverains. Tout ceci afin de laisser évoluer les écosystèmes : les berges de la rivière et la surface de l’eau, les arbres spécifiquement accueillants pour la biodiversité (arbres à creux et cavités, arbres remarquables bordant le parc, où plusieurs oiseaux comme le pic vert, le grimpereau des jardins et la sitelle torchepot sont présents). Par ailleurs, une prairie de fauche est maintenue dans la zone très sensible, avec un entretien réduit et non éclairé.

Un éclairage durable, performant et respectueux de l’environnement 

La Ville de Valenciennes et Bouygues Energies & Services ont signé fin juillet 2012 un Partenariat Public Privé (PPP) de 27,2 millions d’euros sur 20 ans concernant notamment l’exploitation de l’éclairage public et de la signalisation lumineuse tricolore ainsi que la mise en lumière du patrimoine architectural de la Ville. Objectifs : réduire de 33 % les consommations d’énergies et la production de gaz à effet de serre (3 067 tonnes de CO2 économisées sur 20 ans) et mettre en place un plan lumière ambitieux pour un éclairage qualitatif, innovant et durable. La totalité du parc d’éclairage sera renouvelée d’ici à 2032.