BCM

Strasbourg Escrime, SUC Escrime, Strasbourg Sud Hand-Ball et SL Constantia s’installeront au 1er septembre 2014 au gymnase des Deux Rives, un complexe sportif qui leur sera dédié. Pour accueillir un terrain omnisports en rez-de-chaussée et supporter une salle d’armes de 18 pistes au premier étage, un plancher autoportant de 33 mètres de portée est en cours de fabrication dans les ateliers alsaciens du charpentier métallique BCM. 

Un complexe sportif atypique en charpente métallique 

« Il a une portée hors normes », explique Nicolas Eberhart, chargé d’affaires BCM. « Avec ce plancher, le terrain de sport mesure 33 mètres sur 38, avec une hauteur sous plafond de 9,50 mètres. » BCM utilise 400 tonnes d’acier pour réaliser l’ossature du gymnase. Dépourvus de poteaux, les espaces sportifs sont supportés par une structure métallique autoportante. Les seules poutres treillis du plancher – 16 fermes de 33 mètres de largeur – nécessitent 8 semaines de levage.

Montées à blanc dans les ateliers de BCM – assemblées et soudées – les poutres treillis sont livrées sur le site en trois parties par convoi exceptionnel, ces éléments sont ensuite assemblés au sol. Le levage est assuré par 2 grues automotrices au rythme d’une poutre treillis tous les 2 jours.

Levage d'une poutre de 9,5 tonnes à 12,5 mètres de hauteur - Photo : BCM

Levage d’une poutre de 9,5 tonnes à 12,5 mètres de hauteur – Photo : BCM

Un ouvrage en harmonie avec son environnement 

Logé sur l’axe Strasbourg-Kehl, sur les fronts de Neudorf, le complexe sportif des Deux Rives propose un volume incompressible et massif, les gabarits étant imposés par les sports pratiqués. Pour limiter son emprise au sol, le cabinet d’architecte, Atelier Zündel Cristea, a donc conçu un ouvrage le plus compact possible en favorisant la hauteur. L’architecture extérieure du bâtiment valorise les longues façades et les hauteurs imposantes. L’ensemble de l’enveloppe est recouvert d’un habillage en bois rappelant la lisière d’une forêt.

Détails de la charpente métallique 

  • Structure de plancher : série de poteaux en PRS (Profils Reconstitués Soudés) sur lesquels prennent appuis 16 fermes treillis de 33 mètres de portée.
  • Ossature de toiture : 18 poutres PRS de 33 mètres de portée recevant un bac acier pour la mise en oeuvre d’une membrane d’étanchéité.
  • Structure d’une ferme treillis : 22 réseaux triangulés composés de 10 montants et 11 diagonales apparents, l’ensemble représentant 9,5 tonnes d’acier.
  • Enveloppe de l’ouvrage : les poteaux PRS de 7 mètres implantés tous les 3 mètres 20 permettent la mise en place de l’habillage en bois.

Les intervenants :

Maître d’ouvrage : Ville de Strasbourg
Maître d’oeuvre : Atelier Zündel Cristea
Conception et réalisation de la charpente métallique : BCM