Lafarge a signé avec la société américaine Solidia Technologies® un accord de partenariat qui vise à industrialiser une technique innovante pouvant réduire l’empreinte environnementale du béton préfabriqué. Cette technique permet de limiter les émissions de CO2 dans le processus de fabrication du ciment et utilise la capture du CO2 dans la production du béton préfabriqué. Le bilan carbone global pourrait ainsi diminuer jusqu’à 70 %.

Lafarge centre de recherche, solides divisés, France - Photo : Lafarge DR - Cieutat Claude

Lafarge centre de recherche, solides divisés, France – Photo : Lafarge DR
– Cieutat Claude

Aux termes de cet accord, Lafarge travaillera avec Solidia pour démontrer la faisabilité d’une production commerciale au cours du 1er semestre 2014. Les deux entreprises collaboreront afin de commercialiser cette nouvelle solution auprès des préfabricants.

Ce partenariat illustre la volonté de Lafarge de proposer des solutions innovantes qui contribuent à construire des villes meilleures. Lafarge dispose notamment d’un centre de R&D unique au monde dans l’industrie des matériaux de construction, avec un portefeuille de plus de 1000 brevets qui a triplé depuis 2005. Le Groupe travaille depuis plus de vingt ans à la maîtrise de son empreinte environnementale et notamment à la réduction de ses émissions de CO2. Le Groupe a ainsi réduit ses émissions de près de 25 % par tonne de ciment depuis 1990.