inef4

INEF4 est un nouvel Institut pour la Transition Énergétique qui, avec le soutien financier du Programme Investissements d’Avenir et de la Région Aquitaine, vise à co-générer et déployer l’innovation dans le secteur de la construction et réhabilitation durables, deux leviers incontournables pour atteindre l’objectif « Facteur 4» de réduction des gaz à effet de serre sur lequel la France et l’UE se sont engagées. Impliquant d’ici 2020 au moins 500 000 logements par an sur un parc à rénover de 33 millions d’unités, prenant aussi en compte les 930 millions de m2 de bâtiments tertiaires chauffés, souvent climatisés et très énergivores, la réhabilitation énergétique représente un marché stratégique pour l’ensemble de la filière du BTP.

Dans ce contexte, l’Institut de R&D INEF4 et ses partenaires ont pour objectifs de :

  • Concevoir et mettre sur le marché les méthodes et outils d’une approche globale intégrant, efficience énergétique, écoconception et économie circulaire ;
  • Caractériser, modéliser, simuler et développer de l’idée jusqu’au produit, des solutions et systèmes technologiques s’adaptant à la diversité du parc immobilier existant et aux différences régionales, climats, pratiques et usages ;
  •  Accélérer la transition vers le mix-énergétique, l’énergie connectée et les bâtiments à énergie positive (BEPOS) en accompagnant les professionnels dans l’appropriation des compétences, procédés et technologies nécessaires ;
  • Intégrer toutes les disciplines dont les aspects humains et sociaux, de confort et de santé dans la conception des systèmes technologiques, des bâtiments et des quartiers.

Enfin, INEF4 est un outil de recherche et développement « ouvert », collaboratif et multidisciplinaire, associant centres techniques, laboratoires et entreprises, prêt à répondre immédiatement aux défis des nouveaux Instituts pour la Transition Energétique. Né en Aquitaine, INEF4 développe une stratégie nationale de déploiement territorial multi-régions : des échanges approfondis sont d’ores et déjà en cours avec des acteurs de la région Bretagne (cluster Eco Origin, Université de Rennes, Conseil Régional).

INEF4 est organisé en 3 grands programmes de Recherche et Développement sur une durée de 5 ans :

  • CONCEVOIR via des méthodes et de nouveaux outils « multi-critères » plus précis, plus accessibles.
  • REALISER des constructions (en neuf et réhabilitation) intégrant architecture et systèmes techniques passifs et actifs) avec de nouvelles solutions constructives à faible impact (filières bois et bio-sourcées).
  • EXPLOITER les bâtiments avec de nouveaux services et systèmes de maintien du confort, de la qualité de l’air et de gestion de l’énergie aux différentes échelles (bâtiment/quartier).

28 millions d’euros seront engagés sur 5 ans, dont 7 millions du Programme Investissements d’Avenir, un cofinancement de la Région Aquitaine et au moins 14 millions attendus du secteur privé.

S’appuyant sur un premier cercle de 5 membres fondateurs et une organisation immédiatement opérationnelle, Nobatek (centre de ressources technologiques en construction et aménagement durables), l’Université de Bordeaux (et ses laboratoires), le Conseil Régional d’Aquitaine, l’Institut FCBA (outil technique national des filières forêt, bois, construction et ameublement) et Promodul (association d’industriels pour la performance et le confort thermique), INEF4 s’élargit dans un réseau incluant :

  • des Ecoles et Universités, Arts & Métiers Paris Tech, Université de Pau et Pays de l’Adour, Ecole des Mines Alès, et leurs laboratoires (I2M, IMS, ISM, LATEP, SIAME, RIME) ;
  • des groupes industriels : GDF Suez, EDF R&D et Vinci Construction, des entreprises déjà impliquées dans la gouvernance comme Delta Dore, Cofely, Logirep et l’Atelier d’Agencement et plus de 20 entreprises, des grands groupes aux PME, qui s’engagent dans des projets de RDI ;
  • outre la fondation technologique Tecnalia (Espagne), des centres techniques européens de premier ordre associés à INEF4, dont entre autres le Building Research Establishment et l’Energy Institute UCL (Royaume- Uni), le Passive House Institute (Allemagne), ou encore le centre technologique Ascamm (Espagne).