La nouvelle école d’Audrieu, bâtiment BBC et HQE,  est construite à proximité de l’église classée du village. L’implantation de ce bâtiment aux lignes contemporaines prêt de l’édifice n’est pas du goût de tous les citoyens du village. Ainsi, plus de trois ans après la délivrance de l’autorisation de construire, le tribunal administratif de Caen, saisi par des riverains, a jugé qu’il était encore recevable d’en demander l’annulation. La commune ainsi que la communauté de communes n’étaient pas en mesure de prouver que les formalités d’affichage du permis de construire sur le terrain ont été respectées. Le Tribunal a jugé que le dossier de demande sur lequel s’est prononcé le maire pour délivrer le permis de construire attaqué ne permettait pas à l’autorité administrative de se prononcer en connaissance de cause sur l’insertion de la construction dans l’environnement immédiat. La juridiction s’est fondée sur le fait que les documents de présentation et de reconstitution photographique fournis dans le dossier étaient insuffisant pour apprécier l’intégration du projet de construction dans son environnement bâti, notamment par rapport au bourg et à son église classée dont l’école est à proximité immédiate, alors que le bâtiment présente une architecture contemporaine avec des volumes rectangulaires, des toitures-terrasses et des façades dans des tons rouges.

Voir cette actualité dans bati-journal.com