Près de 1100 géomètres-experts se sont formés aux dispositions de la loi ALUR et à son impact sur leur pratique professionnelle. Seulement un mois et demi après la publication de cette loi, deux tiers de la profession est déjà informée et prête à mettre en œuvre les nouvelles dispositions. Fait inédit, la formation a eu lieu dans une vingtaine de sites en simultané grâce à un système de vidéo-conférence mis en place par l’Ordre des géomètres-experts. Une première, que l’on peut qualifier de réussite ; la technique a été à la hauteur de l’enjeu.

Logement et urbanisme, une loi majeure pour les géomètres-experts
La loi ALUR, considérée d’une part comme une loi majeure au même titre que la loi SRU en son temps et d’autre part comme la réforme la plus importante du droit de la copropriété depuis 1965, engendre de nombreuses conséquences sur la pratique des géomètres-experts, spécialistes du foncier, et donc de l’immobilier et de l’urbanisme.
La matinée du 15 mai a été consacrée au volet logement de la loi. En effet, la loi ALUR qui privilégie l’accès à un habitat digne et lutte contre les copropriétés dégradées, va impacter les droits du locataire et du copropriétaire. Les géomètres-experts accompagneront cette évolution avec le souci permanent de valoriser l’immeuble et de garantir les droits des propriétaires. L’impact sur la nouvelle loi des propositions des géomètres-experts, développées lors du congrès de LA ROCHELLE, a été rappelé.
L’après-midi a été consacré au volet urbanisme. Mesures phares de la loi, la suppression du COS et des superficies minimales constructibles, visent à densifier l’espace urbain. La loi ALUR apporte également une réponse contractuelle à la mise en œuvre du projet urbain avec des outils tels que l’AFU de projet. Enfin, les PLU intercommunaux vont exiger une nouvelle approche de la planification urbaine à une échelle plus vaste. Les géomètres-experts, au plus proche des territoires, vont conseiller les élus locaux afin de limiter l’étalement urbain dans une logique de qualité des formes urbaines.
Une journée d’information et bientôt un cycle de formation
La journée d’information sur la loi ALUR organisée par l’Ordre est la première opération d’un dispositif plus large de formation qui sera déployé dans les 18 régions ordinales dès que les décrets d’application auront été publiés.
Un dispositif inédit, une mobilisation massive
Cette journée a été organisée simultanément sur une vingtaine de sites, y compris en outre-mer, avec un dispositif de vidéo-conférence. C’est la raison pour laquelle près de 1100 géomètres-experts ont pu recevoir les mêmes informations au même moment. Toutes les questions relatives à cette loi ont été collectées par mail et recevront une réponse synthétique communiquée à toute la profession dans les semaines à venir. Cette journée a donné lieu à live tweet relayé par les partenaires de la profession et les géomètres-experts connectés. Cette forte implication laisse augurer d’une mobilisation importante de la profession pour le prochain grand rendez-vous des professionnels de l’aménagement, le 42e congrès des géomètres-experts, du 9 au 11 septembre 2014 à Montpellier sur le thème « risque et aménagement ».