Si les chiffres du marché sont, sans surprise, en baisse sur l’ensemble du secteur de la construction, on constate cependant une tendance positive : la mise en avant de la qualité. COCHEBAT a observé en 2013 une augmentation significative des parts de marché des planchers chauffants/rafraichissants basse température (PCRBT) reconnus par la marque de qualité CERTITHERM.

Les systèmes, contrôlés et admis sous la marque CERTITHERM pour leurs performances énergétiques, représentent 31% des installations de PCRBT en 2013, contre 25% en 2012. Ces chiffres démontrent clairement le choix des prescripteurs et des propriétaires à se tourner vers des systèmes efficients énergétiquement et plus économes dans le temps. Outre l’aspect environnemental, les atouts économiques des équipements de chauffage moins énergivores ne sont plus à prouver. En optant pour un PCRBT à la marque CERTITHERM, les occupants sont sûrs de maîtriser leurs consommations et de bénéficier d’un confort thermique homogène.

Dans un contexte en difficulté, les choix de solutions pérennes et avantageuses sur le long terme prennent tous leurs sens. C’est ce que l’on observe sur l’ensemble du marché du PCRBT qui, malgré un recul de l’ordre de 15% (source Cochebat), conserve une part de marché stable sur les installations de chauffage (38%).

Pour les équipements hydrocâblés (plomberie et chauffage), autre spécificité du syndicat, COCHEBAT constate une croissance des tubes PER (polyéthylène réticulé) de l’ordre de 17%, en partie justifiée par le développement des radiateurs hydrauliques, en remplacement des radiateurs électriques. Pour la partie multicouches, qui a connu une croissance significative depuis son lancement sur le marché, les chiffres démontrent cette année une stabilité dans le secteur avec un chiffre d’affaires global de l’ordre de 40 millions d’euros.