Cécile Duflot a assisté à la signature du protocole de cession, par l’établissement public Réseau ferré de France (RFF), d’un terrain de 5,5 ha située à l’intersection des communes de Mantes-la-Ville, Buchelay et Mantes-la-Jolie, sous le régime de décote de la loi du 18 janvier 2013, qui permet d’abaisser le coût du foncier public afin de favoriser la production de logements. 

Alors que plusieurs terrains appartenant à l’État ont déjà été cédés dans ce cadre, et que de nombreux autres sites sont en discussion avec les collectivités, le protocole signé ce jour concerne la première cession de foncier ferroviaire, qui va débloquer un projet en attente depuis 2008 et permettre ainsi la construction de 900 logements.

L’opération ZAC Mantes Université s’inscrit dans la dynamique du Grand Paris du logement et de l’aménagement durables visant à livrer 1,2 million de nouveaux logements d’ici à 2030 grâce, notamment, à l’accélération de la libération de foncier mutable.

La ZAC Mantes Université en chiffres

  • 266 000m2 de surface de planchers
  • 129 000m2 , soit 2 000 logements (dont 20% de logements sociaux)
  • 90 000m2 de commerces, bureaux et services
  • 47 000m2 d’équipements
  • 1 pôle universitaire technologique destiné à accueillir 2 000 étudiants
  • 1 piscine, 1 école nationale de musique, 1 parc urbain de 1,5 ha
  • Des équipements de proximité dont 1 école maternelle