beton

Afin d’accompagner les industriels du béton dans la valorisation de leurs produits de fabrication française, et de disposer d’une reconnaissance claire et de confiance vis-à-vis  des professionnels et des consommateurs,  la Fédération de l’Industrie du Béton a demandé au Cerib, en partenariat avec l’association Pro France, de délivrer le label Origine France Garantie® (OFG) pour les produits industriels en béton.

Les industriels du béton, qui se mobilisent chaque jour pour maintenir et développer leurs activités productives en France, réaffirment leur volonté de s’inscrire durablement dans une offre de solutions, qui, entre autres, fait appel à des ressources régionales et favorise l’emploi local.
Le label Origine France Garantie® est aujourd’hui le seul qui certifie l’origine française d’un produit. Il est délivré pour une famille de produits clairement identifiés, sur la base de deux critères simples cumulatifs :

  • critère A : de 50 % à 100 % du prix de revient unitaire de ce produit sont acquis en  France ;
  • critère B : le produit prend ses caractéristiques essentielles en France. 

Une annexe sectorielle Produits Industriels en Béton prend en compteles spécificités des process industriels de fabrication des produits en béton armé, en béton précontraint et des produits en béton non armé.

L’entreprise, qui souhaite labelliser une famille de produits  et ainsi promouvoir son ancrage territorial, doit constituer et adresser un dossier complet au Cerib. Le Cerib se prononce sur sa recevabilité et délivre, après examen, un certificat provisoire. Le Cerib réalise un audit de confirmation sur site dans les six mois,  au cours duquel toutes les données sont vérifiées ; il procède ensuite à un audit annuel de suivi.

Pour la justification du critère A, l’ensemble des coûts de production servent de base au calcul du PRU (Prix de Revient Unitaire), sortie d’usine, comme les coûts de R&D plafonnés à 10 % du PRU total, les coûts de main-d’œuvre affectée à la production, les coûts d’achat des matières premières, constituants et accessoires, palettisation, conditionnement, les coûts indirects du site de production, les amortissements des équipements de production…

Pour la justification du critère B, l’entreprise doit démontrer, au travers de la traçabilité du process de fabrication, que les étapes : préparation du moule et ferraillage, malaxage du béton, moulage – traitement de surface, durcissement – étuvage – démoulage – cure – finition, conditionnement – stockage sont réalisées en France. 

La maîtrise de la traçabilité sur ces critères est considérée comme assurée pour les usines mettant en œuvre un système de contrôle de production en usine vérifié par une tierce partie ; les produits industriels en béton s’inscrivent majoritairement dans ces cas de figure, les produits les plus connus du public que sont par exemple les blocs béton (usuellement appelés « parpaings ») sont marqués CE 2+ et titulaires de la marque NF pour la très grande majorité d’entre eux.