VinylPlus, le programme de développement durable de l’industrie européenne du PVC, a enregistré un record de 444 468 tonnes de PVC recyclées l’année passée – lui permettant de rester en ligne avec son objectif de recycler 800,000 tonnes de PVC par an en 2020. En France, les quantités recyclées enregistrées par VinylPlus ont augmenté de 67% par rapport à 2012 pour atteindre un niveau inégalé de 43 578 tonnes.

Ces résultats ont été présentés le 8 mai 2014 à Rome lors du Forum sur le Développement Durable de l’industrie Vinylique qui a réuni des représentants d’institutions internationales, européennes et italiennes, d’ONG, de distributeurs et de l’industrie mondiale du PVC. A l’occasion de cette rencontre, le président de VinylPlus Michael Träger a déclaré : « Nous sommes très fiers de montrer comment VinylPlus progresse régulièrement vers l’atteinte de ses objectifs. La collaboration forte entre les groupes sectoriels, les sociétés et les associations de l’industrie du PVC, ainsi que la contribution effective de nos partenaires sont au cœur de notre engagement de progrès ».

Intervenant au Forum, la conseillère pour l’environnement de la ville de Ferrare, Rossella Zadro a souligné l’importance d’une collaboration positive entre les secteurs public et privé à l’échelon local : « Il est très important que les autorités publiques écoutent, comprennent et entretiennent un dialogue permanent avec les industries implantées dans leur région, comme dans le cas de VinyLoop®. Sur cette base, les autorités publiques peuvent jouer un rôle proactif en proposant des projets et des initiatives qui sont bénéfiques pour tous, y compris les citoyens ».

En 2013, l’impact potentiel des réglementations européennes sur le recyclage, du fait de la présence possible « d’additifs historiques » dans les déchets de PVC, a posé un sérieux défi à l’industrie, car il pourrait conduire à une baisse des quantités de PVC pouvant être recyclées. VinylPlus s’est mobilisé pour traiter avec les autorités compétentes cette question délicate, qui concerne le recyclage du PVC mais aussi celui de bien d’autres matières.

En 2013, VinylPlus a enregistré une diminution de 81.4% de l’utilisation des stabilisants à base de plomb dans l’UE-27, et est ainsi tout à fait en ligne avec son objectif d’une substitution totale d’ici à fin 2015. En 2014, l’engagement de VinylPlus concernant cet objectif sera étendu à l’UE-28.

VinylPlus a aussi continué à supporter les projets techniques de ses membres destinés à trouver de nouvelles solutions de recyclage. En France, une technologie et une filière de recyclage ont été recherchées pour les emballages en PVC rigide (barquettes, blisters) susceptibles d’être collectés dans le cadre de l’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques. En outre, une autre étude a été lancée pour trouver une filière de recyclage locale aux déchets de revêtements de sols post-consommation.

La promotion du développement durable étant au cœur de son programme, VinylPlus a présenté en 2013 son engagement volontaire, ses progrès et ses réalisations lors de conférences et d’événements aussi bien européens que mondiaux, comme les Journées Européennes du Développement, forum annuel de la Commission Européenne sur la coopération internationale au développement.

En Novembre 2013, VinylPlus est devenu membre de la Plateforme de l’Industrie Verte (GIP), une initiative conjointe de l’Organisation pour le Développement Industriel (UNIDO) et du Programme pour l’Environnement (UNEP) des Nations Unies.

Dans son discours d’introduction de la rencontre à Rome, Barbara Kreissler, Directrice du Groupe des partenariats industriels à l’UNIDO, a déclaré que « l’UNIDO est particulièrement fière d’accueillir un partenariat industriel tel que VinylPlus au sein de la Plateforme de l’Industrie Verte. Les récentes étapes qu’il a réussi à franchir démontrent comment le secteur privé est à même de se réformer, prendre l’initiative de progrès importants en matière de développement durable et mettre en place un modèle de développement industriel plus durable et inclusif ».