resume_lycee.002

Au début du mois de novembre, les 1 300 lycéens de Jean Zay à Jarny ont intégré leurs nouvelles classes. Construit en 1967, cet imposant établissement a bénéficié d’une réhabilitation totale de ses bâtiments, où l’agence Soprema Entreprises de Metz a réalisé l’ensemble des 5 façades. 

Construit en 1967, le lycée nécessitait une réelle rénovation en matière de confort et de mise aux normes. Désireuse de s’inscrire dans une démarche de développement durable, la Région Lorraine, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) avec le groupement Eiffly 54, a opté pour la reconstruction intégrale d’un bâtiment compact et moderne, visant le label BBC Effinergie®.

Un chantier en site occupé au phasage précis 

Pendant toute la durée des travaux, les lycéens devaient pouvoir continuer à fréquenter l’établissement. Le chantier en site occupé exigeait un phasage précis et un planning très serré pour la mise en oeuvre des bâtiments, notamment pour la pose du complexe végétal et du bardage.

La construction du nouveau lycée s’est d’abord faite entre les infrastructures existantes, où les élèves suivaient leurs cours. Après le gros oeuvre, les équipes de Soprema Entreprises sont intervenues rapidement pour la réalisation de la toiture végétalisée et de l’enveloppe des 4 nouveaux bâtiments et des 9 patios, particulièrement difficiles d’accès.

Les élèves ont découvert, au retour des vacances de la Toussaint, leurs nouvelles classes ainsi que leur self et nouvel internat pendant que la démolition des anciens locaux bleus a commencé. La construction du site s’achèvera en 2015 par la réalisation d’un complexe sportif. Au final, le lycée Jean Zay formera un cloître de 134 x 134 mètres ouvert sur la ville.

Un lycée moderne en harmonie avec son environnement 

La toiture-terrasse de l’ensemble de l’ouvrage reçoit 8 000 m2 d’étanchéité bi-couche anti-racine SOPRANATURE® de type TOUNDRA par plantation et semi mise en oeuvre par Soprema Entreprises. L’étanchéité végétale contribue pleinement à la performance énergétique du lycée, construit dans une démarche HQE® et visant le label BBC Effinergie®. En effet, le complexe végétal améliore le confort thermique et acoustique du bâtiment et régule l’évacuation des eaux en cas de fortes pluies. Cette « 5ème façade » végétale participe également à l’esthétisme de l’établissement en supprimant l’effet massif de la toiture.

Un bardage complexe de 16 000 cassettes métalliques 

L’ensemble des façades est recouvert de cassettes métalliques clipsées de différentes variations de rouges – du rouge brun au rouge tomate – donnant un effet brique aux bâtiments. Ce bardage, imaginé par le cabinet d’architecte Chabanne et Partenaires, est là pour rappeler l’ancienne briqueterie implantée auparavant sur le site. Un parement béton d’aspect minéral gris vient se positionner en soubassement, pour ancrer le bâtiment dans le sol, et sur la façade de l’entrée principale.

Les poseurs – jusqu’à 18 bardeurs présents au plus fort du chantier – ont fait preuve d’une extrême minutie pour la mise en oeuvre de ce bardage. « Nous avons dû respecter le calepinage de l’architecte, un jeu de couleur alternant cinq teintes différentes de rouges sur une superficie de 8 000 m2 ! », explique Pierre Vogeleisen, chargé d’affaires de l’agence Soprema Entreprises de Metz. « La difficulté principale a résidé dans la pose des cassettes d’angles, où les côtes se sont faites sur site lorsque deux façades étaient finies. Nous y avons porté une attention toute particulière afin que les cassettes soient parfaitement alignées », conclut Pierre Vogeleisen. Grâce au travail de préparation en amont avec l’architecte, les équipes de Soprema Entreprises ont réalisé avec succès la pose des 16 000 cassettes métalliques.

Les intervenants du chantier 

Maître d’ouvrage : Eiffly 54 Architecte : Chabanne et Partenaires Architecte associé : Jean-Claude Seifert Entreprise générale : Eiffage Construction Lorraine Bardage & Etanchéité : SOPREMA ENTREPRISES – agence de Metz