exterieur andré morinA mi-chemin entre Bayonne ville historique et Biarritz ville balnéaire, Anglet a récemment accueilli un nouveau théâtre axé sur la musique, le théâtre et autres formes de spectacles vivants, conçu par les architectes Isabel Hérault & Yves Arnod.

Implanté sur un mail qui accueille le marché hebdomadaire, dans un centre jusqu’alors peu identifiable, le nouvel équipement bénéficie cependant de la proximité d’un ensemble de bâtiments institutionnels et publics à l’architecture hétérogène qui rendent le quartier très vivant.

L’architecture du projet est un pari sur la pertinence d’une approche sculpturale dans un milieu ouvert, elle repose sur deux fondements essentiels : la prise de possession d’un site et l’ancrage du projet, la recherche d’une plastique et de dispositifs attentifs à des appropriations multiples du bâtiment qui va au-dela des usages conventionnels.

Le volume est construit comme un pliage de plans qui partent du sol pour se développer dans l’espace. Ce principe permet d’adapter le projet à la déclivité du terrain et de créer des continuités de surfaces et de plans inclinés qui construisent progressivement le volume. C’est aussi une maniere de négocier la question de l’impact en milieu peu dense d’un volume opaque et imposant inhérent à la construction d’un théâtre.
Ces surfaces se prolongent sur le sol par des cheminements, rampes, escaliers, ou pan/is qui mettent en relation l’équipement avec le reste du quartier. Le projet propose une interaction dynamique avec le site en tenant compte des lignes de force en présence. ll est largement ouvert lorsque les fonctions le nécessitent, hall, bar, catering pour favoriser l’appropriation, et mystérieux pour susciter le désir. Cette implantation – la scène se trouve au niveau de l’esplanade du marché – a permis de ne pas dépasser en hauteur les constructions voisines et d’affirmer la présence du théâtre et sa vocation urbaine.

Le volume – façade, sur-toiture, plancher circulable et gradins bois – est enveloppé de Red Cedar non traité. La peau extérieure est en planches de bois brut posées avec des jours irréguliers, plus nombreux et plus larges devant les parties vitrées pour laisser passer la lumière et la vue. Le volume est construit comme un pliage de plans qui partent du sol pour se développer dans l’espace pour adapter le projet à la déclivité du terrain et en profiter pour négocier la question de l’impact en milieu peu dense d’un volume opaque et imposant inhérent à la construction d’un théâtre. Cheminements au sol, rampes, escaliers, ou parvis mettent en relation l’équipement avec le reste du quartier, suscitant une interaction dynamique avec le site. L’architecture s’enroule autour de l’espace scène / salle, cœur du bâtiment à partir du quel s’organisent les flux. Le hall d’entrée, largement vitré sur le parvis, accueille un bar restaurant et une vaste terrasse protégée.

Les architectes ont conçu un espace de représentation et un outil de production en mesure d’accueillir les différentes formes, tailles, configurations de spectacles et d’événements. La grande salle rouge et noire de 800 places est compacte avec une profondeur réduite, le plateau de la scène et le parterre bas sont au même niveau. La forme du gradinage et l’implantation des fauteuils optimisent la visibilité de l’ensemble des places. Le tracé du profil du plafond ainsi que les écailles qui habillent les parois latérales découlent des nécessités techniques et acoustiques.

Maîtrise d’ouvrage : Mairie d’Anglet

Maîtrise d’oeuvre :
– HERAULT ARNOD Architectes mandataires
– FORGUE ingénieur économiste

BATISERF Structures
INEX Fluides
LASAAcoustique
DUCKS Scénographie
FRANCK TALLON Graphiste (Mur Bavard et Lettres Sculpture)

Surface : 3 608 M2 SHON
Coût des travaux : 9.45 M€ HT -Scénographie et exterieures compris