PhotoTourBlanche

La société Perella Weinberg Partners, propriétaire de cette tour depuis 2011, a fait appel à l’entreprise Créatis, filiale du groupe de construction Spie batignolles, pour améliorer et moderniser les performances esthétiques, techniques, énergétiques et de sécurité de cet Immeuble de Grande Hauteur (IGH) et à l’architecte Silvio Pettracone pour la maîtrise d’œuvre.

Parmi les premières tours érigées à la Défense

C’est au 34 de la Place des Corolles que se dresse cette tour de bureaux conçue par un duo d’architectes, les frères Arsène-Henry.

Erigée en 1967 sur la commune de Courbevoie, elle participe, à cette époque, au plan d’aménagement du quartier d’affaires de la Défense.

Cet immeuble, caractéristique de la première génération de construction de tours en France, atteint 100 m de hauteur et s’étend sur une surface shon de 28 500 m² répartie sur 26 étages de bureaux en superstructure (bureaux, auditorium, hall d’accueil), 3 niveaux de services généraux en entresol (cafétéria, cuisine) et 5 niveaux techniques et de stockage en infrastructure.

Depuis sa création, plusieurs propriétaires qui se sont succédés, ont donné leur nom à cette tour. Au départ dénommée Tour CB15, elle empreinte ensuite le nom d’Aquitaine, puis d’AIG avant d’être renommée Tour Chartis en 2009.

Lorsqu’AIG rachète la tour, la société lance un premier programme de rénovation en 2001.

Lorsque Perella Weinberg Partners devient propriétaire de la tour Chartis, le groupe projette simplement la réalisation de travaux de remise en état de 6 niveaux.

Finalement, sur la base de différents calculs menés sur les consommations énergétiques du bâtiment, sur ses infrastructures, ses équipements et son confort de vie pour les occupants, la nécessité de rénover la totalité de la tour s’impose au nouveau propriétaire.

En 2011, Perella Weinberg Partners engage donc une vaste opération de rénovation de la tour dans le but d’améliorer et de moderniser les performances esthétiques, techniques, énergétiques et de sécurité de cet IGH.

Le groupe a fait appel à Silvio Pettracone, architecte, pour assurer la maîtrise d’oeuvre de ce projet et à l’entreprise Créatis, filiale du groupe de construction Spie batignolles, en charge du pilotage des travaux.
Silvio Petraccone s’engage à rendre la tour plus économe en énergie, certifiée HQE® Rénovation et BBC.
L’IGH est rebaptisé « Tour Blanche », en cohérence avec le nouveau parti-pris architectural qui fait la part belle à la luminosité et à la clarté au moyen notamment d’une façade entièrement blanche.

Au plus fort de l’activité de ce chantier, 200 personnes participeront aux travaux pour un montant total estimé à 32 millions d’Euros.

La nouvelle Tour Blanche sera livrée au cours du premier semestre 2014, elle accueillera ses tous premiers occupants, la société ERDF.

Principaux intervenants (rénovation)

Investisseur : Perella Weinberg Partners MO : Perella Weinberg Partners MOD : Altarea Cogedim Architecte : Silvio Pettracone MOE d’exécution : Egis Bâtiments Groupement piloté par Créatis, filiale du groupe Spie batignolles