Suivant les annonces du Premier Ministre concernant la relance de la construction, Ségolène Royal a présenté le volet rénovation thermique des logements.

20 millions le nombre de logements anciens qui ne disposent pas d’une bonne qualité thermique. La rénovation énergétique des logements est donc un chantier essentiel pour réduire les factures énergétiques, créer des emplois dans le bâtiment, et contribuer à la transition énergétique et à la protection de l’environnement, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

A partir du 1er septembre, trois actions concrètes sont mises en place :

  1. le crédit d’impôt  développement durable est simplifié et renforcé à hauteur de 30 % du coût des travaux, jusqu’à 16 000 euros de travaux pour un couple, et dès la première opération ; il est étendu aux compteurs individuels de chauffage et d’eau chaude, pour permettre à chacun de mieux maîtriser ses consommations, ainsi qu’aux points de recharge de véhicules électriques, pour accompagner leur développement
  2. l’éco-prêt à taux zéro est relancé, pour passer à 100 000 prêts par an et garantir la qualité des travaux grâce au transfert de responsabilité vers les entreprises « reconnues garantes de l’environnement » ;
  3. les moyens d’engagement financier de l’ANAH pour le Programme « Habiter Mieux » sont augmentés, pour atteindre l’objectif de 50 000 (au lieu de 38 000) rénovations énergétiques cette année pour les ménages modestes.

vignette_ptz_890