Avec plus de 16 millions de

installés en 2011, le marché de l’ITE est en pleine

explosion. C’est ce que révèle une récente étude réalisée par

TBC
, société de conseil spécialisée en recherche et

développement dans le bâtiment
. Zoom sur quelques

résultats.



TBC Générateur d’innovation vient

de publier un dossier sur l’Isolation Thermique par l’Extérieur,

qui analyse les évolutions marketing et techniques de ce marché en

France. Un marché en plein essor, aussi bien dans le neuf que dans

la rénovation. Portée par l’arrivée de la RT 2012 et le

redémarrage de la construction, la part du neuf a en effet fortement

augmenté. La rénovation reste néanmoins le principal segment de

marché, notamment en logements collectifs.



Un marché en hausse de plus de 50 %





TBC estime que plus de 40 000 chantiers

en ITE ont été réalisés sur les douze derniers mois en France,

soit 16,2 millions de m² d’ITE installés. En 2009, ce marché

s’élevait à près de 6,7 millions de m², ce qui représente une

hausse de plus de 50 % sur deux années consécutives.



En surface d’ITE installée, le

résidentiel collectif (privé + social) représente plus de la

moitié du marché (56 %). Sa part a d’ailleurs fortement augmenté

en deux ans, au détriment du non-résidentiel. Mais en nombre de

chantiers, c’est bien la maison individuelle qui reste le principal

débouché.



Soutenue par le résidentiel en maison

individuelle, la rénovation reste l’essentiel du marché de l’ITE

(58 % de la surface de m² installés), et ceci malgré un recul des

incitations gouvernementales. Pourtant, la part du neuf est en hausse

considérable : avec seulement 26 % du marché en 2009, il représente

aujourd’hui 42 % !



L’enduit sur isolant : première

solution technique



Parmi les différents systèmes d’ITE,

l’enduit sur isolant (organique et hydraulique) est la solution la

plus souvent mise en oeuvre, dans plus d’un cas sur deux. Pourtant,

le bardage rapporté a gagné douze points en deux ans et représente

à présent près de 40 % du marché.



En termes d’activité principale, 29

% des applicateurs sont des peintres, ou des spécialistes de

l’enduit de façade. Les façadiers sont aussi bien représentés

par 17 % des répondants. Dans une moindre mesure, on trouve

également des charpentiers, spécialistes de l’ossature bois.



Côté perspectives d’avenir, en

interrogeant les différents acteurs de l’ITE sur leur perception de

l’activité pour 2012, la majorité est globalement optimiste,

malgré un contexte économique et politique incertain. A 39 %, ils

estiment que le marché va continuer à croître.  

Pour en savoir plus : www.tbcinnovation.fr

Voir cette actualité dans bati-journal.com