VELODROME_BOURGES_credit_Soprema_Entreprises

Le nouveau vélodrome de Bourges est une infrastructure singulière à plus d’un titre. Après celui de Roubaix, il s’agit du deuxième vélodrome couvert récemment construit en France. L’ensemble du complexe d’étanchéité de l’ouvrage est un véritable challenge au vu de sa forme ovoïdale.

Rattaché au CREPS de Bourges, le vélodrome de la région Centre représente la volonté de l’Etat et de la Fédération Française de Cyclisme de mailler le territoire de constructions modernes, pouvant accueillir les champions français de la discipline et de nombreuses compétitions. Le vélodrome de Bourges est ainsi le deuxième après Roubaix à être ouvert. Le nouvel équipement est composé d’une piste de 200 mètres de long sur 6,5 mètres de large.Cette enceinte sportive est un nouvel exemple d’ouvrage multifonctionnel permettant d’en optimiser l’usage, notamment grâce à son aire centrale de 1 600 m² qui pourra accueillir d’autres manifestations sportives.

Jean-Pierre Prin et Christian Bosredon, les deux architectes à l’origine de la conception de l’ouvrage, ont fait face à une contrainte principale : la forme ovoïdale de la piste. Ce volume imposé par la destination de l’ouvrage a complexifié les choix architecturaux et la mise en oeuvre du bâtiment en termes de charpente mais aussi d’étanchéité.

La construction du vélodrome a requis 4 phases majeures :

– Réalisation des sousbassements en béton pour accueillir le berceau où repose la piste ;

– Pose de la charpente de 7 mètres de hauteur soutenant la piste ;

– Fermeture et étanchéité totale du bâtiment ;

– Fabrication de la piste à l’intérieur même de l’enceinte.

Soprema Entreprises a réalisé l’étanchéité de l’ouvrage. Les travaux ont démarré par la mise en oeuvre du bac acier en toiture respectant la forme elliptique de l’ouvrage. De nombreuses découpes ont été de fait nécessaires afin de s’adapter à la géométrie singulière de la surface. Une tour d’accès spécialement conçue a été mise en place pour permettre aux équipes de Bourges d’atteindre la charpente.

Dotés des moyens de sécurité adéquats, les compagnons ont usé d’une habileté certaine pour procéder à la mise en oeuvre du support acier sur une charpente nue culminant à une vingtaine de mètres du sol et dans un environnement venteux.

S’en est suivie la mise en oeuvre du complexe d’étanchéité, soit 5 250 m. composés de :

– Un bac acier pré laqué de 75/100e perforé sur un entraxe de panne de 4.00 m ;

– Un 1er isolant de laine de roche nue de classe C de 60 mm – R = 1.45 ;

– Un pare vapeur vapobac ;

– Un 2e isolant de laine de roche soudable de classe C de 140 mm – R = 3.45 ;

– Une étanchéité SOPRASOLAR® pouvant recevoir ultérieurement des

cellules photovoltaïques (à terme, la toiture du vélodrome devrait accueillir une installation de 99 kWc).

Intervenants

Maître d’ouvrage : Conseil Régional du Centre Mandataire du Maître d’ouvrage : SEM Territoria Architecte mandataire : Atelier Carré d’Arche Architecte associé : Atelier Bosredon-Piétu Architecte piste : Schürmann Architekten Bureau d’études structure bois : Sylva Conseil Bureau d’études fluides : SEITH Etanchéité : SOPREMA ENTREPRISES – agence de Bourges