Kantana Film and Animation Institute

Au Centre d’Architecture de Vienne, les vainqueurs du concoursWienerberger Brick Award 2014 ont officiellement été désignés. Des critiques et des journalistes venus du monde entier spécialisés dans l’architecture avaient proposé plus de 300 projets de 26 pays différents : 50 d’entre eux ont été sélectionnés pour participer cette année au concours Wienerberger Brick Award, qui est organisé tous les deux ans depuis 2004. Outre les deux « Prix Wienerberger », notons que le premier prix 2014 a été a été remporté par un institut cinématographique thaïlandais. 

Wang Shu membre du jury et vainqueur du Prix Pritzker en 2012 décrit le grand vainqueur du concours Wienerberger Brick Award 2014, l’Institut Kantana du film et de l’animation basé à Pathom : « Dans ce projet, la brique n’a pas seulement une fonction décorative, elle détermine la structure de l’édifice tout entier, ce qui est très important selon moi ». Egalement premier prix dans la catégorie Solution spéciale, Wang shu poursuit son éloge «C’est un projet très simple, mais absolument magnifique. C’est le premier projet qui m’a fait immédiatement me dire : c’est un projet éblouissant ». Ce centre de formation dessiné par l’agence Bangkok Project Studio a été construit avec plus de 600 000 briques artisanales provenant du dernier village où l’on fabrique encore des briques en Thaïlande. Des personnes sans emploi ont été formées pour réaliser les travaux de construction, ce qui apporte de plus une dimension sociale au projet.

C’est une maison offrant une autonomie maximum qui a remporté la catégorie Bâtiment résidentiel : dans la province chinoise de Shaanxi, John Lin a construit cette « Maison pour les quatre saisons »  à partir de matériaux traditionnels comme des briques en argile. Les cours intérieures relient entre elles la cuisine, la salle de bains, le salon et les chambres, tandis que le toit sert à faire sécher la viande et à collecter l’eau de pluie.

Dans la catégorie Bâtiment public, c’est le Musée d’art de Ravensbourg dessiné par LRO Lederer Ragnarsdóttir Oei qui a remporté le premier prix. La façade du musée accueillant la collection d’art de Peter et Gudrun Selinka est rythmé par quelques fenêtres, mais uniquement à quelques endroits bien précis. Les briques utilisées proviennent de la démolition d’un monastère qui se trouvait non loin de là.

Le Centre d’Art Buda de Courtrai en Belgique a remporté le premier prix de la catégorie Réutilisation publique. L’agence 51N4E a transformé une ancienne usine de teinture textile située sur l’île Buda pour en faire un grand espace dédié aux activités culturelles. Les surfaces en brique déjà existantes ont été nettoyées et rénovées et les boiseries et piliers en béton restaurés. Ce qui ressort le plus, c’est la brique jaune qui ressemble presque à du velours.

Le jury de la catégorie Réaffectation urbaine a été très impressionné par l’école de cuisine installée dans un ancien abattoir près de Cadix en Espagne, signée de l’agence Sol89 à l’origine du projet. Les murs lumineux blanchis à la chaux s’inscrivent dans la tradition régionale et les carreaux spéciaux en céramique de la cuisine sont faciles à laver et empêchent de glisser.

Le « Prix Wienerberger » a récompensé cette année deux projets de bâtiments construits avec des produits Wienerberger : la Maison de la lumière de Pula , en Croatie, dessinée par Andrija Rusan et l’Hôtel et centre de conférence Paasitorni de Helsinki conçu par les architectes de K2S, avec ses magnifiques briques fabriquées sur mesure et recouvertes d’un enduit couleur ivoire.

« Je suis très enthousiasmé par la créativité et surtout l’architecture des projets qui ont gagné, qui est parfaitement adaptée à leur utilisation respective », affirme Heimo Scheuch, PDG de Wienerberger AG. « Selon moi, les projets réalisés à partir de briques recyclées sont une grande source d’inspiration et prouvent à quel point ce matériau de construction est résistant et écologique. »

Et comme à chaque édition, l’ouvrage d’architecture « Brick 14 » présente en détails tous les vainqueurs et les projets sélectionnés, avec une multitude de photos et de croquis ; publié par la maison d’édition Callwey, il est disponible en librairie dans tous les pays germanophones et sur le site Internet Callwey.

Pour en savoir plus, consulter le site www.brickaward.com

Les projets français sélectionnés sur les 300 de l’édition 2014 :

  • Le CandideArchitecte : Bruno Rollet Architecte ; Vitry-sur-Seine, France
  • 23 dwellingsArchitecte : FRES architectes ; Béthune, France
  • Urban CollageArchitecte : Edouard Francois ; Champigny-sur-Marne, France
  • Collège Nathalie SaurrateArchitecte : Architectes Cactus – Rey Lucquet et associés ; Aubagne, France